Les Mormons rencontre le Pape

db41098052
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Le samedi 9 mars, 2019, le président Russell M. Nelson de l’église de Jésus-Christ des Saints des Derniers jours a rencontré le Pape François au Vatican à Rome. Cette journée a marqué leur première rencontre entre ses deux dirigeants. Pendant 30 à 35 minutes, M. Nelson a dévoilé qu’ils ont discuté de leur intérêt commun face à leurs églises. D’ailleurs, il n’était pas tout seul, le président du collège des douze apôtres, M. Russell Ballard, Massimo de Feo, Alessandro Dini Ciacci et son secrétaire, Mark Woodruff, l’ont accompagné.

L’Église de Jésus-christ des Saints des Derniers Jours est aussi connu sous le nom Église mormone. Une église fondée par Joseph Smith qui lui, a reçu une première vision de l’ange Moroni le situant un lieu où le livre du prophète Mormon était situé. En trouvant ce livre sur des plaques d’or, Smith est devenu un prophète de cette religion. Salt Lake City fut fondée par ce mouvement.

Un article de Desert News Faith nous explique qu’une rencontre « fraternel » de ce genre n’aurait pas eu lieu, il y a des années . Cet article déclare : « une visite entre un pape et l’homme considéré comme un prophète par des millions de saints des derniers jours aurait été inimaginable pour les dirigeants et les membres des deux églises, il y a 50 ans. Des rameaux d’oliviers clandestins et des décennies de détente étaient nécessaires, selon des sources des deux religions interrogées pour cette histoire. C’est exactement ce qui s’est passé. En fait, la réunion d’aujourd’hui est l’aboutissement et d’expansion des alliances entre les saints des derniers jours et l’Église catholique romaine et ses nombreuses organisations soeurs. »

Nous sommes présentement dans la fin des temps et les événements se succèdent sous nos yeux. Avant que la bête de l’Apocalypse chapitre XIII, promulgue la loi sur l’observation du dimanche, elle doit fraterniser avec ces églises. Le protestantisme change et brise graduellement la séparation qu’il y a eu avec l’Église romaine en se laissant porter par ces mauvaises relations . Sous le charme du Pape, le président Nelson a dit que l’important est « de construire des ponts d’amitié plutôt que de construire des murs de ségrégation ». Par contre, qui aurait vu Martin Luther, lui qui a dénoncé l’homme du péché accorder de bons rapports à la bête.

1 réflexion au sujet de “Les Mormons rencontre le Pape”

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue.

Recevez un soutien pour améliorer votre connaissance du Père et de son Fils qui est la vie éternelle (Jean 17 : 3). Vous pouvez vous désabonner en un clic, et nous ne partagerons jamais votre adresse électronique.

Newsletters

Rejoindre la préparation !