Ted Wilson inapte

Dean
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Dean Coridan, président de la conférence Iowa-Missouri, déclare essentiellement dans une lettre ouverte à ses électeurs que l’aîné Ted Wilson est inapte à assumer les fonctions de président de la Conférence générale. Il souhaite réclamer un vote de «non-confiance» sur l’administration actuelle du GC :

« Sœur White explique clairement dans la citation ci-dessus que les personnes qui plaident en faveur de la consolidation et de la centralisation du pouvoir et de l’autorité injustifiée dans notre église ne sont pas en mesure d’exercer leurs fonctions. Je crois que nous devons tenir compte de ses conseils et poser une question de confiance à l’administration actuelle du GC. »

Il veut faire appel à un vote de «non-confiance». Un vote de «non-confiance» est une caractéristique du système de gouvernement parlementaire (Westminster) où le chef du Parti vainqueur devient le Premier ministre. Les membres du parlement peuvent demander un vote «d’absence de confiance». Si ce chef de Parti / Premier ministre perd le vote (ce qui l’obligerait à être si impopulaire que les membres de son propre parti ou de la coalition gouvernementale au pouvoir voteraient contre lui). Il peut être démis de ses fonctions. Un vote de «non-confiance» ne s’applique pas aux systèmes, tels que la Constitution américaine et le système SDA, dans lesquels le directeur exécutif est élu séparément et individuellement pour une durée déterminée. Dans ces cas, le remède consiste en une destitution ou, bien plus souvent, à l’électorat à voter pour quelqu’un d’autre lors des prochaines élections.

Le président Coridan partage l’avis du professeur George Knight selon lequel toute tentative visant à faire appliquer le vote de San Antonio constitue un papisme galopant. Coridan fait valoir que l’adoption de ce mécanisme disciplinaire ferait de l’église SDA une entité papiste qui, de fait, ne serait même plus une dénomination protestante. Voici ce que dit Dean Coridan :

« Si ce document est approuvé par le Conseil annuel et que ces comités de vérification de la conformité sont autorisés à contrôler toutes les entités de leur choix, nous cesserons d’être un mouvement protestant. »

Ainsi, de l’avis du président Coridan, toute tentative visant à imposer le vote de San Antonio sur l’ordination des femmes relève de la papauté (et non du pot-pourri) et d’un papisme d’un ordre tellement élevé que la dénomination tout entière soit effectivement catholique.

 

 

Il cite plus loin dans son article : «Depuis l’adoption du premier document sur l’unité en 2016, la désunion dans l’église n’a fait que croître. Cela ne rend pas gloire à Dieu. S’il vous plaît, joignez-vous à moi pour chercher le Seigneur à ce moment critique. Demandons-lui spécifiquement de répandre son Esprit pour faire le travail que Lui seul peut faire: former l’esprit de l’homme en lui (Zacharie 12: 1). Alors et seulement alors, la prière de Jésus dans Jean 17 sera réalisée, afin que nous puissions être un comme Lui et le Père sont un.»

Ted Wilson cherche à unifier l’Église sous une seule et même autorité ce qui provoquerait le chaos. Surtout cela serait contraint à ce que Dieu veut de son Église. Parallèlement avec le peuple de Dieu, le peuple avait comme autorité un seul roi et cela a provoqué le chaos dans tout le pays d’Israël. Il ne faut pas avoir un seul chef, mais plusieurs pour avoir un pouvoir commun et non uniforme.

Si un vote de «non-confiance» est fait prochainement Ted Wilson restera-t-il a son poste . Le prochain concile annuel du 17 octobre votera-t-il pour l’ordination des femmes ? Attendons le 17 et nous verrons ce qu’il sera dit.

1 réflexion au sujet de “Ted Wilson inapte”

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue.

Recevez un soutien pour améliorer votre connaissance du Père et de son Fils qui est la vie éternelle (Jean 17 : 3). Vous pouvez vous désabonner en un clic, et nous ne partagerons jamais votre adresse électronique.

Newsletters

Rejoindre la préparation !