Partenariat entre hopital catholique et adventiste

palmares-hopitaux-cliniques-2019
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Certaines fois, nous voyons des mots qui sont employés, mais nous ne prenons pas le temps de saisir le sens. La définition du mot commun est dite : « qui se fait ensemble, à plusieurs ». Alors, êtes-vous d’accord, lorsqu’il y a un travail qui est fait en commun, l’un dépend de l’autre, sans cela, le travail n’aboutirait pas. Dans ce cas, vous comprendrez bien si l’on vous disait que les réseaux hospitaliers catholique et adventiste dans quelques comtés de Californie du Nord cherchent à créer une société de gestion commune.

D’après le Napa Valley Register, ST Network LLC viendrait à exploiter le Queen, Adventist Health et sept autres hôpitaux des comtés de Lake, Sonoma, Solano, Mendocino et Humboldt.

Larry Coomes, directeur général de St. Joseph Health-Queen of the Valley Medical Center a déclaré : « Je crois que ce partenariat nous permettra de mieux nous adapter à un paysage des soins de santé en constante évolution et nous aidera à réaliser notre vision de la santé pour un monde meilleur. »

Bien qu’ils disent que ce n’est pas une fusion, la collaboration entre les hôpitaux catholique et adventiste ne devrait pas se faire et même McLlmoyl, père d’une infirmière à l’Adventist Health de Sainte-Hélène le dit très bien : « Il y a 50 ans, ce type de partenariat n’aurait pas été envisagé. »

Si McLlmoyl remonte à un certain un temps, il devrait bien y avoir eu un changement de la façon de voir les unions. En réalité, Dieu nous a donné un ordre et l’Église Adventiste ne se soumet pas à ces ordonnances. Regardez bien ce que dit la servante du Seigneur : « Dieu est notre maitre, notre Directeur, et il nous appelle à sortir du monde et à nous séparer. “Sortez du milieu d’eux, et séparez-vous, dit le Seigneur ; ne touchez pas à ce qui est impur” si nous refusons d’obéir, si nous continuons à nous associer au monde et à considérer toutes choses du point de vue du monde, nous deviendrons comme le monde. Lorsque les conventions du monde et ses conceptions gouvernent nos relations, nous ne pouvons rester à la hauteur de la vérité éternelle. » (The S.D.A. Bible Commentary 4, p.1142 [1903]). Plus loin encore, elle continue à dire les avertissements de Dieu : « Tenez-vous en dehors des villes. Ne construisez pas de maison de santé dans les villes. » (Messages choisis 2, p.162) N’est-ce pas clair ?

Dans le livre Messagers pour le Monde de Mervyn Maxwell, il est dit que Sœur White insistait pour que l’œuvre missionnaire d’évangélisation ne soit jamais séparée de l’œuvre missionnaire médicale. Toutefois, pour M. Coomes et ses acolytes c’est sa propre vision sur la santé qu’il l’intéresse. Notre message adventiste est différent du message catholique et en refusant de suivre la voit que Dieu nous a montrée, nous tombons dans le piège de Satan. Dans le livre La Grande Controverse, il est dit : « Selon le New York Observer, le seul hôpital public qui reçoit une aide gouvernementale est un hôpital catholique romain. » (p.687.2) Nos hôpitaux n’étaient pas affiliés avec le gouvernement, il était retiré et séparé complètement du système gouvernemental. Comme il est dit seulement les hôpitaux catholiques, avaient  une aide et maintenant l’Église adventiste en s’associant avec les catholiques n’a pu seulement la sympathie du gouvernement, mais aussi des catholiques romains.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue.

Recevez un soutien pour améliorer votre connaissance du Père et de son Fils qui est la vie éternelle (Jean 17 : 3). Vous pouvez vous désabonner en un clic, et nous ne partagerons jamais votre adresse électronique.

Newsletters

Rejoindre la préparation !