Matthieu 28:19 – Le Baptême au nom de Christ

sunset-over-water_t20_e8xd6b
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Le baptême est l’un des gestes les plus importants que Christ nous a démontré et demandé de faire. Dans Matthieu 3 le baptême de Christ est décrit comme suit : « Alors Jésus vint de Galilée au Jourdain, vers Jean, pour être baptisé par lui. Mais Jean s’y opposait, en disant : c’est moi qui ai besoin d’être baptisé par toi, et tu viens à moi ! Et Jésus, répondant, lui dit : ne t’y oppose pas pour le moment ; car c’est ainsi qu’il nous convient d’accomplir tout ce qui est juste. Alors il ne s’y opposa plus. Et quand Jésus eut été baptisé, il sortit aussitôt de l’eau ; et à l’instant les cieux s’ouvrirent à lui, et il vit l’Esprit de Dieu descendant comme une colombe et venant sur lui. Et voici une voix des cieux, qui dit : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai pris plaisir. »

Christ fut baptisé par Jean, et son baptême fut accepté par son Père qui est dans les cieux, mais quand est-il pour nous ? Notre baptême est-il accepté du Christ et de son Père ? Pour cela, il faudra voir la procédure que Christ nous a demandé de faire.

Christ nous montra l’importance du baptême dans Jean 3 : 3-5 : « Jésus lui répondit: En vérité, en vérité je te dis que si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu. Nicodème lui dit: Comment un homme peut-il naître, quand il est vieux? Peut-il rentrer dans le sein de sa mère, et naître une seconde fois? Jésus répondit: En vérité, en vérité je te dis, que si un homme ne naît d’eau et d’esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. »

Il y a deux piliers qui sont important dans l’Église et c’est : « Les ordonnances du baptême et du Repas du Seigneur [qui] sont deux piliers monumentaux, l’un sans et l’autre à l’intérieur de l’église. Sur ces ordonnances, Christ a inscrit le nom du vrai Dieu. »[1] Le baptême se fait de façon personnelle et le repas du Seigneur se fait en communion avec l’église.

Si le Christ a inscrit le nom du vrai Dieu par ces ordonnances, alors il n’y a certainement pas deux façons de se faire baptiser, mais il y en a une seule. Le baptême est la porte d’entrée dans l’église, mais se pourrait-il qu’il soit la porte d’entrée dans l’Église de Satan ? Se pourrait-il qu’il y ait une seule façon de baptiser et une contrefaite ? — Bien sûr, et nous allons voir aujourd’hui comment est-il possible d’entrer dans l’Église de Dieu et dans l’Église de Satan.

Les apôtres demandaient aux gens de se faire baptiser pour recevoir le Saint-Esprit : « Et Pierre leur dit : Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour la rémission de ses péchés ; et vous recevrez le don du Saint-Esprit. » (Actes 2:38) Il est important de comprendre que le baptême est la porte d’entrer de l’Église et donc la porte d’entrer pour recevoir Christ en nous par son Esprit. Nous ne pouvons pas avoir Christ sans croire en lui. Le baptême est la reconnaissance de Christ étant le fils de Dieu :

« Et comme ils continuaient leur chemin, ils rencontrèrent de l’eau; et l’eunuque dit: Voici de l’eau, qu’est-ce qui m’empêche d’être baptisé? Et Philippe lui dit: Si tu crois de tout ton cœur, cela t’est permis. Et l’eunuque répondant, dit: Je crois que Jésus-Christ est le Fils de Dieu. » (Actes 8 : 36-37)

Si nous reconnaissons Christ comme étant le Fils de Dieu venu en chair et délaissant sa nature divine pour sauver l’humanité, alors nous pouvons nous faire baptiser et recevoir le don que Christ Christ nous a promis dans les évangiles. Nous allons voir ce qu’affirme l’histoire.

Croyez-vous que le paganisme avait une forme de baptême ? – Oui, voici la forme de
baptême qu’avait le paganisme :

« Dans certains rites sacrés des païens, dit Tertullien, faisant spécialement allusion au culte d’Isis et de Mithra, l’initiation se fait par le baptême. Le mot initiation signifie clairement qu’il fait allusion aux mystères de ces divinités. Ce baptême se faisait par immersion. »[2]

Nous pouvons voir que ces païens baptisaient par immersion, aux noms de leurs divinités. Est-ce que nous accepterions de nous faire baptiser au nom de Nimrod ? — Non, car c’est une divinité païenne. Alors pourquoi acceptons-nous de nous faire baptiser par le mystère de la Trinité ? — Devrions-nous alors choisir de nous faire baptiser de la façon énoncée dans le Nouveau Testament ? Nous pouvons voir que le baptême trinitaire est une initiation à une idole et dans ce fait à l’Église de Satan, car toute idôlatrie est un faux dieu. Le baptême de la Trinité est une porte d’entrée dans l’Église de Satan. Cette procédure va à l’encontre de ce que Dieu dit dans la bible.

Si nous remontons à l’époque de l’ère chrétienne, plusieurs dirent que le texte de Matthieu 28 : 19, n’était pas dans la bible au départ, car ce texte est trinitaire. Avons-nous des preuves qui appuient cette vue ? — Non, mais nous avons des preuves que ce texte existe depuis la fondation de l’écriture du Nouveau Testament.

Justin Martyr, un chrétien né en 100 ap. J.-C., nous a laisser des écrits où il décrit le passage de Matthieu 28 : 19 : « Car, au nom de Dieu, le Père et Seigneur de l’univers, et de notre Sauveur Jésus-Christ, et du Saint-Esprit, ils reçoivent alors le baptême par l’eau. »[3]

Ce texte démontre que Matthieu 28 : 19 est véridique, car plusieurs disent que le texte de Matthieu a été rajouté au Concile de Nicée. Le texte de Justin Martyr écrit en 100 apr. J.-C. prouve le contraire. Et le document de Didache, nous confirme davantage cela vers la fin du IIème siècle : « Mais en ce qui concerne le baptême, baptisez donc : ayant d’abord récité tous ces préceptes, baptisez au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, dans l’eau vive. »[4]

Nous pouvons conclure dans l’histoire que ce texte est fondamentalement biblique. Il n’a pas été rajouté à un moment dans l’histoire. Nous devons donc aussi conclure que ce texte n’est dans aucun cas un texte trinitaire, car l’apparition de la Trinité officiellement est apparu vers l’an 321. Nous allons donc nous diriger dans la parole de Dieu pour prouver que ce texte est en accord avec les apôtres sur le baptême au nom de Christ.

La Bible nous affirme que tous ce que nous devons faire, doit être fait au nom de Christ : « Et quoi que vous fassiez, en paroles, ou en œuvres, faites tout au nom du Seigneur Jésus, rendant grâces par lui à Dieu le Père. » – Colossiens 3 : 17

Pourquoi devons faire cela au nom de Christ ? – La Bible nous dit : « Et ayant fait comparaître les apôtres au milieu d’eux, ils leur dirent: Par quel pouvoir, ou au nom de qui avezvous fait ceci? Alors Pierre rempli du Saint-Esprit, leur dit: Chefs du peuple, et anciens d’Israël, Puisque nous sommes aujourd’hui recherchés pour avoir fait du bien à un homme impotent, et afin de savoir par qui il a été guéri; Sachez, vous tous, et tout le peuple d’Israël, que c’est au nom de Jésus-Christ de Nazareth, que vous avez crucifié et que Dieu a ressuscité des morts; c’est par lui que cet homme se présente guéri devant vous. » — Actes 4:7-10

Christ représente un pouvoir et une autorité sur terre. Par son nom nous pouvons donc accomplir les devoirs du chrétien selon son ordonnance. Dans divers versets de la Bible, nous pouvons retrouver l’autorité de Christ mise en oeuvre :

Actes 3 : 6 : « Alors Pierre lui dit: Je n’ai ni argent, ni or; mais ce que j’ai, je te le donne; au nom de Jésus de Nazareth, lève-toi et marche. »

Actes 16 : 18 : « Elle fit cela pendant plusieurs jours; mais Paul, en étant importuné, se retourna, et dit à l’esprit: Je te commande au nom de Jésus-Christ, de sortir de cette fille. Et il en sortit au même instant. »

1 Corinthiens 6 : 11 : « Or c’est là ce qu’étaient quelques-uns de vous; mais vous avez été lavés, mais vous avez été sanctifiés, mais vous avez été justifiés au nom du Seigneur Jésus, et par l’Esprit de notre Dieu. »

2 Thessaloniciens : 3 : 6 : « Frères, nous vous recommandons aussi, au nom de notre Seigneur Jésus-Christ, de vous éloigner de tout frère qui vit dans le désordre, et non selon les enseignements qu’il a reçus de nous. »

Nous pouvons voir que l’expression « au nom de » représente l’autorité venu du ciel et donc celui commander par Christ dans Matthieu 28 : 19. Tous les baptêmes relatés dans la parole ont été faites selon le nom de Christ :

Actes 2 : 38 : « Et Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour la rémission de ses péchés; et vous recevrez le don du Saint-Esprit. »

Actes 10 : 48 : « Et il commanda qu’on les baptisât au nom du Seigneur. Alors ils le prièrent de demeurer quelques jours avec eux. »

Actes 19 : 5 : « Ce qu’ayant entendu, ils furent baptisés au nom du Seigneur Jésus. »

Il est donc plausible de dire que les apôtres n’ont pas désobéit à Christ en baptisant en son nom, car ils ont suivi ce qu’ils avaient entendu de Christ dans Matthieu 28 : 19.

L’Esprit de Prophétie nous affirme le même point de vue sur le baptême que la bible. Dans Messages Choisis, Vol. 1, p.241 la messagère du Seigneur nous dit :

« Pendant deux ou trois années mon esprit resta fermé à l’intelligence des Ecritures. Au cours de nos travaux mon mari et moi avons visité le père Andrews, qui souffrait intensément d’un rhumatisme inflammatoire. Nous avons prié pour lui. J’ai posé mes mains sur sa tête et lui ai dit : “Père Andrews, le Seigneur Jésus vous guérit.” Guéri instantanément, il se leva, se promena dans la chambre, louant Dieu et disant : “Je n’ai jamais vu chose pareille. Des anges se trouvent dans cette chambre.” La gloire du Seigneur se manifesta. Une lumière semblait resplendir dans toute la maison, et une main d’ange se posa sur ma tête. Depuis ce temps-là et jusqu’à présent j’ai pu comprendre la Parole de Dieu. »[5]

Elle a guéri le Père Andrews avec les mêmes paroles que les disciples, elle a donc appliqué ce que les disciples faisaient en guérissant des malades. Mais a-t-elle les mêmes convictions par rapport au baptême ?

« « Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre. Allez donc, et enseignez toutes les nations, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et leur apprenant à observer tout ce que je vous ai prescrit ; et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde ». Juste avant de les quitter, Christ a donné à ses disciples cette promesse du Saint-Esprit, et pendant que les paroles étaient sur ses lèvres, il est monté. »[6]

Il a fait la promesse du Saint-Esprit dans Matthieu 28:19 et les disciples l’ont ré-affirmée dans Actes 2 : 38 qui dit : « Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour la rémission de ses péchés; et vous recevrez le don du Saint-Esprit. »

Nous pouvons conclure que la histoire, la bible et l’esprit de prophétie affirme le même point de vue sur Matthieu 28:19 et sur la façon de baptiser. La bible n’affirme à aucune reprise le baptême au nom de trois personnes, mais seulement au nom de Christ.

[1] Ellen White, Testimonies, Vol.6, 91.1

[2] Alexander Hislop, Les Deux Babylone, p.99

[3] Justin Martyr, La Première Apologie, ch. 61

[4] Didache, 7 : 1

[5]Ellen White, Messages Choisis, Vol.1, p.241.1,2

[6] Ellen White, Sign of the Times, 20 Septembre, 1988, Par. 1

1 réflexion au sujet de “Matthieu 28:19 – Le Baptême au nom de Christ”

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue.

Recevez un soutien pour améliorer votre connaissance du Père et de son Fils qui est la vie éternelle (Jean 17 : 3). Vous pouvez vous désabonner en un clic, et nous ne partagerons jamais votre adresse électronique.

Newsletters

Rejoindre la préparation !