Le Millénium, que fera-t-on

Le Millénium - image
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Le millénium est une période de 1000 ans qui se passera au ciel, mais que plusieurs affirment qu’il se passera sur terre. L’Église du Dieu Vivant affirme qu’après que Christ ait combattu contre les puissances terrestres, tous seront réduits en poussières et les saints règneront 1000 ans avec le Christ sur terre. Il y a quelques problèmes qui se posent face à cette pensée.

Premièrement, il est dit dans Apocalypse 20 : 1-3 : « Après cela, je vis descendre du ciel un ange, qui avait la clef de l’abîme, et une grande chaîne en sa main ; Et il saisit le dragon, l’ancien serpent, qui est le diable et Satan, et le lia pour mille ans. Et il le jeta dans l’abîme, il l’y enferma, et mit un sceau sur lui, afin qu’il ne séduisît plus les nations, jusqu’à ce que les mille ans fussent accomplis; après quoi il faut qu’il soit délié pour un peu de temps. » Dans ce passage nous pouvons voir que l’ange descend du ciel pour aller où ? Il va sur la terre, mais s’il va sur la terre pour lier Satan, comment pourrait-on y vivre ? Vivre au côté de celui qui a séduit toutes les nations pendant plus de 6 000 ans serait abominable pour nous les saints.

Deuxièmement, il est dit dans 2 Pierre 3 : 10 : « Or, le jour du Seigneur viendra comme un larron dans la nuit ; en ce temps-là les cieux passeront avec fracas, et les éléments embrasés seront dissous, et la terre, avec les œuvres qui sont en elle, sera entièrement brûlée. » Il n’est pas question du jour après les 1000 ans, mais du retour de Christ en gloire. Il y a un jour du Seigneur. Christ dit dans Matthieu 24 : 42 : « Veillez donc, car vous ne savez pas à quelle heure votre Seigneur viendra. » Nous ne savons pas quand le jour du Seigneur viendra, mais il n’est pas question seulement d’un jour pour nous, mais pour tout le monde de la terre. S’il fait référence après les 1000 ans, nous allons savoir quel sera le jour du Seigneur et cette phrase n’a plus son utilité dans la bible.

Une explication logique et biblique s’impose. Laissons l’écriture elle-même se répondre. Le mot abîme signifie un précipice sans fond. Son emploi semble démontrer qu’il s’agit d’un lieu de ténèbres, de désolation et de mort. Le seul lieu selon la bible qui sera désert et mort comme l’ont été Sodome et Gomorrhe après sa destruction est la terre. Selon Matthieu 24 : 42 (cité plus haut), il est indéniable de dire que la terre sera dans un état de destruction totale, d’où l’intérêt que les saints soient au ciel pendant cette période de 1000 ans. Genèse 1 : 2 vient aussi mettre son application pour parler de la terre : « La terre était informe et vide : il y avait des ténèbres à la surface de l’abîme, et l’esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux. » Nous voyons donc que le mot « abîme » est utilisé ici pour représenter la terre dans son état chaotique. Le terme abîme représente le plus en ce moment chaotique l’état de la terre. Il ne pourrait y avoir de mot plus près de sa description.

Satan en ce moment ne pourra rien faire. Il sera comme le bouc Azazel (Lévitique 16) du sanctuaire, abandonné et délaissé à lui-même. Il aura tous les péchés humains sur sa tête. Malgré que dans le sanctuaire terrestre il était symboliquement mis sur la tête du bouc Azazel et jeté dans le désert, Satan lui le représente littéralement par le sanctuaire céleste et il sera jeté dans le désert de feu sur la terre. L’Esprit de Prophétie explique : « Confiné à cette terre, il n’aura pas accès à d’autres mondes pour tenter et harceler des êtres qui ne sont pas tombés. C’est dans ce sens qu’il est enchaîné : il n’a personne sur qui il puisse exercer sa puissance. Il est totalement incapable de poursuivre l’œuvre de séduction qui a fait ses délices durant tant de siècles. »[1] Tout ce qui se faisait dans le sanctuaire terrestre est symbolique, mais dans le sanctuaire céleste il est réel.

Apocalypse 20 : 4 nous dit : « Et je vis des trônes; et à ceux qui s’y assirent fut donné le pouvoir de juger. Et je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités à cause du témoignage de Jésus et à cause de la parole de Dieu, et de ceux qui n’avaient pas adoré la bête ni son image, et qui n’avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main. Ils revinrent à la vie, et ils régnèrent avec Christ pendant mille ans. » Voilà ce qui s’en fera de nous au ciel. Après que Christ ait fini de faire le jugement sur la terre représentée dans Daniel 12 : 1. Il s’en fera un au ciel. Le jugement investigatif est le jugement qu’il a eu précédemment par le Christ, mais quand Christ se lève pour venir chercher ses enfants, il n’y a plus de jugement et d’intercesseur. Puis un jugement venant de nous reprend au ciel. Nous ne serons plus à la barre, mais nous serons le juge qui regardera comment Dieu est un Dieu rempli d’amour et de patience pour cette terre. Son nom est le jugement circonstanciel ou préliminaire. Nous regarderons pourquoi l’un a sauvé et l’autre non. Ce jugement se fera pendant 1000 ans et se fera à travers les trois livres nommés dans la bible. Le livre de vie, le livre de mort, et le livre du souvenir. Voici une explication claire d’Ellen White à propos du livre des souvenirs :

« Combien solennelle est la pensée que, jour après jour, tout ce que nous pensons, disons ou faisons est porté sur les registres du ciel ! Une parole prononcée, un acte commis ne peuvent plus être retirés. Les anges ont enregistré le bien et le mal. Le plus puissant conquérant de la terre ne peut arracher de ces registres la page d’une seule de ses journées. Nos actions, nos paroles, nos intentions les plus secrètes même contribueront à déterminer notre destinée heureuse ou malheureuse. On peut les oublier, mais elles n’en déposeront pas moins soit pour notre justification, soit pour notre condamnation.

« Le caractère de chacun est reproduit sur les livres du ciel avec la même exactitude que les traits du visage sur le cliché du photographe. Et pourtant, combien peu on se soucie de ces inscriptions qui paraîtront sous les yeux des êtres célestes ! Si le voile qui sépare le monde visible du monde invisible se levait soudain, nous permettant de voir un ange enregistrer fidèlement chacune des paroles et des actions dont nous serons appelés à rendre compte au jour du jugement, combien de paroles seraient retenues, et combien d’actions ne seraient jamais commises ! »[2]

Des noms sont acceptés, d’autres sont rejetés. Quand un dossier indique des péchés non confessés et non pardonnés, le nom est radié du livre de vie, et l’inscription des bonnes actions est effacée du livre de mémoire.

Le livre de vie lui renferme les noms de tous ceux qui sont entrés au service de Dieu : « Le livre de vie renferme les noms de tous ceux qui sont entrés au service de Dieu. Jésus disait à ses disciples : “Réjouissez-vous de ce que vos noms sont écrits dans les cieux .” Paul parle de ses fidèles collaborateurs “dont les noms sont dans le livre de vie ”. Considérant “une époque de détresse, telle qu’il n’y en a point eu depuis que les nations existent jusqu’à cette époque”, le prophète Daniel dit que le peuple de Dieu y échappera, tous “ceux… qui seront trouvés inscrits dans le livre”. Et le voyant de Patmos déclare que seuls pourront entrer dans la cité de Dieu ceux “qui sont écrits dans le livre de vie de l’agneau ”. »[3]

Tous les saints seront présents et retraceront la vie de tous les êtres ayant vécu sur terre. Pas un seul cas ne sera pas soigneusement examiné. Ce n’est pas pour juger ces gens de nouveau que nous ouvrirons ces livres, mais pour voir que tous ont eu la chance et que tous ont un Dieu d’amour et de patience envers nous.

[1] Ellen White, La Tragédie des Siècles, p.716

[2] Ellen White, La Tragédie des Siècles, p.529

[3] Ellen White, La Tragédie des Siècles, p.523

1 réflexion au sujet de “Le Millénium, que fera-t-on”

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue.

Recevez un soutien pour améliorer votre connaissance du Père et de son Fils qui est la vie éternelle (Jean 17 : 3). Vous pouvez vous désabonner en un clic, et nous ne partagerons jamais votre adresse électronique.

Newsletters

Rejoindre la préparation !