Où Retrouve-t-on le Fluor Aujourd’hui ?

f
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Nous avons pu constater la dernière fois, l’origine et les effets sur le corps du fluor. Nous allons voir aujourd’hui où est-ce que nous retrouvons le fluor. Sœur White nous dit : « Toute notre vie durant, nous devons étudier la façon de maintenir le corps en santé, pour permettre à tous les organes de cette machine animée de fonctionner harmonieusement. Les enfants de Dieu ne peuvent le glorifier avec un corps maladif et un esprit amoindri. Ceux qui s’abandonnent à l’intempérance dans le manger ou le boire, gaspillent leurs énergies physiques et affaiblissent leur pouvoir moral. »[1]

Tous ce qui est néfaste pour notre corps, nous devrions l’enlever de notre vie. Pour cela, il faut étudier. À l’époque de sœur White, la nourriture et ce que nous buvons n’était pas si malfaisant que cela. Aujourd’hui une bonne partie de ce que nous prenons pour nos besoins quotidien risque de nous procurer du mal. Il faut donc suivre ce que Dieu nous demande de faire. Le Fluor dans notre nourriture est devenu un commerce dans les années 60. Avec ce que nous savons, nous pouvons donc éliminer ce produit chimique pour aller vers une voie naturelle.

Le premier aliment contaminé par ce produits chimique est le fluor que nous retrouvons sous trois formes de produits chimique. Voici ces trois produits :

  • Le fluorure de sodium (utilisé comme poison à rats).
  • Le fluosilicate de sodium.
  • L’acide fluosilicique.

Ces trois produits là détruisent les cellules humaines, car un poison restera toujours un poison. Même que peu à peu le fluorure de sodium s’accumule dans le corps, car il n’est pas totalement éliminé par le corps humain. Vous pouvez retrouver une étude sur cela dans les travaux du Dr. Berry et Dr. Trilwood.

Il faut donc que vous fassiez votre part pour savoir quelle eau est fluoré ou non. Renseigner vous pour l’eau du robinet, pour l’eau en bouteille, l’eau minérale, etc. La plupart du temps, vous pourrez trouver la réponse directement sur votre bouteille d’eau. Il sera écrit sur l’étiquette de la bouteille la formule chimique F. Si moindrement il a 0,1 de Fluor, cette eau n’est pas pure et donc est contaminé par un procédé chimique. La phrase de Dr. Marcel Chaput devrait vous revenir : « Une eau potable ne doit contenir ni microbes ni substances chimiques. »

Au Québec, seulement cinq villes acceptent l’eau fluoré et seulement une compagnie d’eau en bouteille offre de l’eau sans fluor. Il faut donc que vous regardez selon le pays que vous êtes. Pourtant l’eau n’a qu’une minime quantité comparée à d’autre produit que nous utilisons quotidiennement.

Dans le rince-bouche, il contient 0,05% de fluorure de sodium soit 225 ppm, mais certain ont 905 ppm de fluore. Malgré que pour une bouteille de 500 ml il y a 225 ppm le corps fabrique déjà la quantité nécessaire pour votre survie. La petite surconsommation de fluor provoque donc une surdose et détruit des cellules. Certains légumes ont du fluor naturellement. Les épinards, les carottes et les asperges en contiennent. D’autres aliments non nécessaires pour nous contient du fluor, mais cela reste qu’il vient d’un aliment naturel.

 Le lait infantile contient du fluor et Pamela Erickson, dentisterie pédiatrique nous affirme la liste suivante :

             – Certains laits maternisés réduisent le pH

– Ils favorisent la croissance bactérienne

 – Ils peuvent provoquer la carie en 3 semaines

– Causer une atteinte pulpaire en 7 semaines

Ce fut un résumé des points grave du lait infantile faite par se pédiatre qui reçut le premier prix de l »Educational Foundation Research Award » de l’AAPD en 1997 suite à cette étude.

Plusieurs autres produits contiennent du fluor. Le teflon des ustensiles de cuisines en particulier les poêles et les casseroles. Beaucoup de vêtements et chaussures contiennent du fluor pour sa résistante à l’eau et sont imperméabilité. Pourtant à l’œil nu nous ne pouvons voir s’il en contient. Cela dit que nos os se font détruire à petit feu par nos propres vêtements.

Une quantité incroyable de médicaments contiennent du fluor. Les anesthésiques, les antidépresseurs, les antiacides, les antipsychotiques, les antifongiques, les anti-anxiété, pour la polyarthrite rhumatoïde, les antimalarials, les antihistaminiques, les antibiotiques, les hypolipidémiants, les coupe-faim, les antimétabolites, les stéroïdes, etc.

Il y a un risque énorme en prenant des médicaments. Il reste deux produits que j’aimerais discuter avec vous, celui du sel et du dentifrice. Le sel de table, ou sel alimentaire, est naturel, mais ceux qu’on se procure dans les épiceries contiennent depuis 1950 du fluor sous le nom de chlorure de sodium. Il faut donc trouver du sel sans fluorure.

Nous n’avons pas la solution miracle pour tout ses outils, mais nous savons que par notre propre culture de certain produit ou dans les magasins naturels, vous pouvez vous procurer tout ses produits sans fluor. Tel la marque Jason pour votre dentifrice qui vous l’offre sans fluor. Dieu nous a demander de prendre soin de notre corps, car c’est le temple du Saint-Esprit, donc remédier à ces solutions et aller vers le côté naturel que Dieu nous a donnée en abondance. Si vous voulez plus d’informations sur ce sujet il y a divers articles fiables sur internet qui vous le prouve.

Voici deux sites pour vous informer davantage :

http://www.eveiletsante.fr/le-fluor-un-poison-chimique-par-michel-dogna/

http://meteopolitique.com/fiches/fluor/Presse/international/10/En-finir-avec-la-fluoruration.htm

[1] Ellen White, Conseils sur la Nutrition et les Aliments, p.19

1 réflexion au sujet de “Où Retrouve-t-on le Fluor Aujourd’hui ?”

  1. Wow du fluor dans nos vêtements….ils nous empoisonne vraiment par tout les moyen😟
    Merci pour tout ces info tres enrichissante!!! Gloire a Dieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue.

Recevez un soutien pour améliorer votre connaissance du Père et de son Fils qui est la vie éternelle (Jean 17 : 3). Vous pouvez vous désabonner en un clic, et nous ne partagerons jamais votre adresse électronique.

Newsletters

Rejoindre la préparation !