Les Sept Églises, Partie 2

Church of St Peter and St Paul, Lavenham, Suffolk
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

L’apocalypse, un des livres du Nouveau Testament, porte le nom de Jésus lui-même. En fait, le livre porte le titre de la révélation de Jésus Christ. L’apocalypse commence avec sept lettres particulières de Jésus aux églises. Ces lettres, chargées de conseils spéciaux et d’amour, venant directement de Jésus, devraient certainement être l’objet de l’attention la plus soutenue et de notre réponse la plus positive.

 

Nous voilà dans la deuxième partie concernant les sept messages aux sept églises de l’Apocalypse, nous allons découvrir les églises de Thyatire, Sarde ainsi que Philadelphie.

 

THYATIRE – LE TEMPS DE L’APOSTASIE (538 À 1798 AP J-C)

Thyatire couvre près de mille ans de l’histoire de l’église. Cette époque est connue sous le nom de « moyen âge ». Durant cette époque, la Bible fut mise de côté. Ce fut un temps d’effroyable apostasie. La définition du mot apostasie est la suivante; « abandon de la foi chrétienne. Action d’un chrétien qui renonce à la vérité. » Cette église est représentée par l’influence d’une mauvaise femme, nommée Jézabel. Jézabel représente donc l’apostasie de cette époque. Elle prit des proportions immenses et plongea le monde chrétien dans le moyen-âge, alors que la superstition et les traditions supplantèrent les enseignements de la Bible.

Quel avertissement Dieu donne-t-il à ceux qui suivent Jézabel? Toute infidélité envers Jésus et ses enseignements est appelée adultère. Ni l’église, ni l’état, ni les faux apôtres n’échapperont au châtiment que Dieu réserve à l’adultère spirituel. (apo. 2 : 22 et apo. 2 : 23)

Est-ce qu’il y a de l’espoir? Qui est ce RESTE qui s’opposa à cette corruption? (apo. 2 : 24) « À tous les autres… Qui ne reçoivent pas cette doctrine. » Ceci fait référence au ministère puissant de nombreux chefs spirituels que Dieu suscita pour dévoiler l’erreur et l’apostasie, et ramener l’Église à Jésus et la Bible. On connait bien les noms tels que; Wycliffe, Huss, Jérôme, Luther, Zwingli, Calvin, Knox, etc…. Bien que certains de ces hommes vécurent du temps de Sarde, ils avaient commencé à réformer l’Église vers la fin de la période de Thyatire.

 

SARDE – LE TEMPS DE LA RÉFORME (1798 À 1833 AP J-C)

Comment peut-on décrire l’Église de Sarde? (apo. 3 : 1) « Jésus dit; tu passes pour être vivant, mais tu es mort. » Jésus montre du doigt la religion formaliste, elle est sans valeur. Paul la décrit comme « ayant l’apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force » (2 tim. 3 : 5) Sarde était proche de la mort spirituelle. (apo. 3 : 2)

L’église proche de la mort, Dieu par sa puissance glorieuse a mis en place le moment crucial de la réformation. Des hommes de Dieu remplis du Saint-Esprit secouent le monde par leurs messages. Malheureusement, quand ces hommes moururent, leurs successeurs au lieu de continuer à chercher la vérité avec prière, régressèrent rapidement. Nous devons apprendre de cette leçon aujourd’hui, nous devons continuer à chercher la Vérité et y obéir. Alors, les bénédictions de Dieu rempliront nos vies!

 

PHILADELPHIE – LE TEMPS DU RÉVEIL (1833 À 1844 AP J-C)

La signification de Philadelphie représente littéralement; l’amour fraternel ! À cette époque, naquirent et s’étendirent les mouvements de mission étrangère. Les sociétés bibliques américaine, britannique et autre furent organisées. De grands revendicateurs revivaliste comme Wesley et Whitefield apparurent sur la scène. L’étude des livres de Daniel et de l’apocalypse provoqua le plus grand réveil religieux depuis la réformation. Jésus n’adresse AUCUN reproche à cette église. C’est aussi à cette époque que Ellen Gould White entre en scène. (26 novembre 1827 – 16 juillet 1915), née Harmon, est une chrétienne américaine dont le ministère contribua à fonder, avec Joseph Bates et James White (son mari), l’Église adventiste du septième jour. Principale inspiratrice du mouvement, elle fut une guide spirituelle, une revivaliste, une prédicatrice, une missionnaire et une réformatrice militant pour la vie familiale, l’éducation, la santé et une hygiène de vie holistique.

 

Ceci conclut le deuxième parti des sept messages aux sept Églises. Dans la partie 3, nous allons découvrir la dernière Église, celle qui nous concerne en notre temps, l’Église de Laodicée.

1 réflexion au sujet de “Les Sept Églises, Partie 2”

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue.

Recevez un soutien pour améliorer votre connaissance du Père et de son Fils qui est la vie éternelle (Jean 17 : 3). Vous pouvez vous désabonner en un clic, et nous ne partagerons jamais votre adresse électronique.

Newsletters

Rejoindre la préparation !