Le Pape François : L’heure est venue d’abolir la guerre

Dimanche 27 mars 2022, le Pape François a appelé à l'abolition de la guerre lors d'un discours au Palais Apostolique au Vatican.

Dimanche 27 mars 2022, le Pape François a appelé à l’abolition de la guerre lors d’un discours au Palais Apostolique au Vatican. En racontant les ravages tragiques que la guerre provoque en Ukraine, le pape François a renouvelé son « appel » à « prier encore, sans se fatiguer, la Reine de la Paix, à qui nous avons consacré l’humanité, en particulier la Russie et l’Ukraine. » [1]

Dans son discours, le pape François ne s’est pas contenté de regretter le conflit en Ukraine ou d’appeler à la paix ; il a ouvertement plaidé pour l’abolition de la guerre :

« La guerre ne peut pas être quelque chose d’inévitable : nous ne devons pas nous habituer à la guerre ! Au contraire, nous devons transformer l’indignation d’aujourd’hui en engagement de demain. Parce que, si nous sortons de cette histoire comme avant, nous serons tous coupables d’une manière ou d’une autre. Face au danger d’autodestruction, l’humanité comprend que le moment est venu d’abolir la guerre, de l’effacer de l’histoire humaine avant que ce ne soit elle qui efface l’homme de l’histoire. » [2]

Sans aucun doute, la guerre est une chose épouvantable. La terreur, la haine, le crime, l’anxiété, la faim et la peur accompagnent la guerre, car des vies et des biens sont détruits. Il ne fait aucun doute que notre monde serait meilleur si rien de tout cela n’existait. Mais comment exactement le pape pourrait-il abolir la guerre ? Que peut-on faire pour l’éviter ? C’est un objectif louable qui profiterait à la société, mais comment y parvenir et qui s’en chargerait ? La Bible a en fait quelque chose à dire à ce sujet, et elle décrit les scènes mêmes auxquelles nous assistons aujourd’hui :

« Et il y aura des signes dans le soleil, dans la lune et dans les étoiles; et sur la terre, les peuples seront dans la consternation et ne sachant que devenir, la mer et les flots faisant un grand bruit. Les hommes seront comme rendant l’âme de frayeur, dans l’attente des choses qui surviendront dans le monde; car les puissances des cieux seront ébranlées. » Luc 21 : 25, 26

« Demandez, et on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; heurtez, et on vous ouvrira. » Matthieu 7 : 7

« Vous serez même livrés par vos parents, par vos frères, par vos proches et par vos amis; et ils feront mourir plusieurs d’entre vous. » Luc 21 : 16

« Alors aussi plusieurs se scandaliseront et se trahiront les uns les autres, et se haïront les uns les autres. » Matthieu 24 :10

« Et parce que l’iniquité sera multipliée, la charité de plusieurs se refroidira. » Matthieu 24 : 12

Qu’est-ce qui a fait que l’amour et la paix ont été bannis de la terre, entraînant une augmentation de la guerre ? L’iniquité ! Le problème est le péché. Les causes en sont l’anarchie et le rejet de la moralité. Aujourd’hui, les hommes récoltent les conséquences du rejet de la loi de Dieu. Nous avons abandonné non seulement le Seigneur, mais aussi ses instructions claires pour nous.

Malgré tous les progrès technologiques de la civilisation, on pourrait penser qu’en cette ère moderne, nous nous dirigeons vers une époque de paix et d’harmonie. Malheureusement, la prophétie biblique nous dit que notre monde est sur la voie de la dépravation totale et de la barbarie. Nous assistons à un retour des péchés qui ont provoqué les jugements de Dieu sur les sociétés infâmes du passé les jours de Noé, de Sodome et de Babylone (voir Apocalypse 17 : 5 ; Matthieu 24 : 37 ; Luc 17 : 28-30).

Et l’homme du péché (2 Thessaloniciens 2:3), dont la politique est de promouvoir l’anarchie, essaie d’abolir la guerre. Incroyable ! C’est ce qui est le plus remarquable dans le plan du pape François. Nous devons d’abord abolir le péché avant de pouvoir mettre fin à la guerre. La voie du péché et de l’anarchie n’apportera que conflits, injustices, émeutes, meurtres, anarchie et désastres à toutes nos sociétés.

«Mais ce sont vos iniquités qui ont fait la séparation entre vous et votre Dieu, et ce sont vos péchés qui lui font cacher sa face, pour ne plus vous entendre… Ils ne connaissent pas le chemin de la paix, il n’y a point de justice dans leurs voies; ils se font des sentiers tortueux; tous ceux qui y marchent ne connaissent point la paix. » Esaïe 59 : 2, 8.

Avant que notre monde n’atteigne le point de non-retour, les commandements de Dieu et la foi de Jésus (Apocalypse 14:12) doivent être proclamés plus fort et plus clairement qu’ils ne l’ont été. Avant que la société ne se désintègre complètement et ne tombe en morceaux, ceux qui sont pris dans le péché et l’iniquité doivent être atteints par le dernier message de miséricorde de Dieu. Le peuple de Dieu doit prier et travailler pour les âmes dans l’espoir que certains puissent se tourner vers Jésus avant qu’il ne soit trop tard. Dieu a fait naître le mouvement adventiste précisément au bon moment pour accomplir cette mission dès maintenant.

 

[1] press.vatican.va
[2] press.vatican.va

Bienvenue.

Recevez un soutien pour améliorer votre connaissance du Père et de son Fils qui est la vie éternelle (Jean 17 : 3). Vous pouvez vous désabonner en un clic, et nous ne partagerons jamais votre adresse électronique.

Newsletters

Rejoindre la préparation !