Le Dimanche de Pâques

sunrise-worship-2019
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Après l’Action de grâce et Noël vient Pâques, une célébration dite chrétienne qui souligne la résurrection de Jésus-Christ, le troisième jour après sa crucifixion. Pourtant cette journée est tout de même festoyée par une chasse aux œufs en chocolat, des lapins et des poussins. Quels liens peut-on associer entre la mort de Jésus-Christ et les petits poussins ? D’ailleurs pourquoi la Pâques n’est-elle pas écrite comme il est écrit dans la Bible ? Il y a un tas de questions que nous devrions nous poser au sujet de cette fête puisqu’elle a certainement une origine plus profonde qu’aux histoires populaires.

La réponse est simple, la Pâques est issue des croyances babyloniennes. D’après tout le monde, la Pâque sans « s » représente la fête juive tandis que celle écrite avec un « s » représente la fête chrétienne. Par contre, si c’est une fête chrétienne pourquoi nous ne la retrouvons pas écrite telle quelle dans la bible ? Souvenons-nous, Dieu avait délivré le peuple Israël de la main de Pharaon et la Pâque était une fête annuelle que Dieu avait exigée en mémoire de leur délivrance ( lire Exode 12 ).

Quant est-il de Pâques avec s ? En l’an 306, après une vision, l’empereur Constantin s’est converti au christianisme. Lors de sa conversion, il a conservé ses pratiques. Puisque le peuple était persécuté, il leur a promis la liberté religieuse. Ainsi, il a assemblé le paganisme, christianisme et la politique ensemble. C’est en 325, au Concile de Nicée que la PâqueS est établie, le premier dimanche après la pleine lune du printemps. La pleine lune parce qu’il est un signe de fertilité pour la déesse Ishtar. Dans les cultes païens, Ishtar est la déesse de la fertilité à qui on donnait des oeufs peints pour la venue du printemps ainsi que des rites de prostitution et de fertilités. De plus, Easter est Ishtar en anglais donc Pâques en français écrit avec un « s ». Voilà la fête qui est célébrée le jour de pâques !

Voici ce que Ellen White dit: « Bien sûr, personne ne connaît la date de la résurrection du Christ d’entre les morts, pas plus que la date de sa naissance. Sans aucun doute, le Tout-Puissant n’a pas prévu que ces dates soient connues. Si Dieu avait souhaité que l’un ou l’autre d’entre eux soit observé, il les aurait conservés à cet effet; mais leur observance ne sert à rien dans son économie, et il ne donnerait à aucun peuple une excuse pour des observances qu’il n’a pas commandées. » — AMS 11 mars 1897, p. 145,8.

Alors que nous voyons que cette fête ne devrait pas être célébré, l’Université de Walla Walla Adventiste du septième jour a fait un service d’adoration, le dimanche 21 Avril, cela spécialement pour Pâques. C’est mépriser le Sabbat de l’Éternel! Regardons ce qu’il est dit dans l’esprit de prophéties : « Si cette célébration avait été fixée à une certaine date comme Noël, le monde religieux se serait retrouvé en train de célébrer, très souvent, un autre jour de la semaine que le dimanche en commémoration de la résurrection. Et c’est ainsi que cela devrait être, si l’on veut tenter de célébrer ce jour. Mais ce serait une contradiction de l’observance du dimanche que même le théologien le plus accompli ne serait pas en mesure d’expliquer. En conséquence, il a été décrété que la date devait coïncider avec le dimanche. […] » — AMS 11 mars 1897, p. 145,7.

Pourquoi les Adventistes fêteraient cela, si c’est pour relier ce jour au dimanche qui a été installé par Constantin ?

Sans nous en rendre compte, cette fête nous amène tranquillement à l’observation du jour du dimanche. Une toute première depuis le festival de la Coachella, Kanye West a organisé une messe pour pâques entouré d’une chorale gospel. Plus précisément, la Coachella est un des plus grands festivals annuels aux États-Unis qui accueille environ 200000 personnes, chaque année. Ce qui était étonnant est que Monsieur West n’a même pas été en tête d’affiche pour ce festival que tous les yeux étaient rivés sur le « sunday service ». Une source à déclarer que ce serait un moyen de diriger les gens vers Jésus à travers les arts. Cette atmosphère chrétienne était en réalité pour adorer ce jour.

Nous devrions nous rappeler que le sceau de Dieu est le sabbat, le septième jour qui a été mise à part. Le malin fait tout pour piétiner ce jour et qu’il y ait une adoration au Dimanche.

1 réflexion au sujet de “Le Dimanche de Pâques”

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue.

Recevez un soutien pour améliorer votre connaissance du Père et de son Fils qui est la vie éternelle (Jean 17 : 3). Vous pouvez vous désabonner en un clic, et nous ne partagerons jamais votre adresse électronique.

Newsletters

Rejoindre la préparation !