La piété sans Dieu ?

hillsong_Church
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Comme il est dit en 2 Timothée 3: 1-5 : « Sache , au reste, que dans les derniers jours il y aura des temps fâcheux. Car les hommes seront amateur d’eux-même, avares, vains, orgueilleux, médisants, désobéissants à leurs pères et à leurs mères, ingrats, profanes, sans affection naturelle, sans fidélités, colomniateurs, incontinents, cruels, ennemis des gens de bien; Traîtres, emportés, enflés d’orgueil, amoureux des voluptés plutôt que de Dieu; Ayant l’apparence de piété, mais ayant renoncé à sa force. Éloignez-toi aussi de ces gens-là. »

Dans la seconde lettre à Timothée, Paul nous prophétise la condition des hommes dans les derniers jours. Il parle plus particulièrement des hommes chrétiens. Ce pourrait-il que ce qui est décrit plus haut soit déjà dans le christianisme ? Les Hillsong Church, sont les mouvements qui se définissent comme étant chrétien et ayant une forme de piété, mais il ne font que combler la chaire, par des spectacles païens et émotionnels.

C’est église développe peu l’expérience de la foi et de la spiritualité et se centre plutôt vers l’extérieur et donc de l’égoïsme. La chaire est vainqueur sur l’esprit. Forme-t-il des disciples? Non, ils forment que des jeunes mondains et sans connaissance biblique. Cela à beaucoup d’impact sur le monde chrétien et l’institution du mariage est en train d’être détruite, la cellule familiale est en train d’être redéfinie, le meurtre flagrant de millions de bébés (avortements) se poursuit et d’autres agressions contre nos valeurs judéo chrétiennes sont transparant tout autour de nous.

Cela ouvre la porte à Satan qui peut détruire facilement ce que Dieu a permis de faire il y a 500 ans par les réformateurs. L’Église devient comme le monde, car elle s’est intégrée par sa musique (rock, hip-hop, RnB, etc.) et sa spiritualité tellement faible. Les simples attaques des démons par l’attraction du monde affectent leur croyance en Dieu.

Ellen White nous dit : « La seule sécurité pour chacun d’entre nous est de planter nos pieds sur la Parole de Dieu et d’étudier les Ecritures, faisant de la Parole de Dieu notre méditation constante… L’influence du Saint-Esprit fait de cette Parole, la Bible, une vérité immortelle qui, pour le chercheur donne le tendon et le muscle spirituels. » – Manuscript Release, Vol. 21, p. 131.

« Il m’a été montré que la jeunesse doit adopter un idéal plus élevé et faire de la Parole de Dieu son conseiller et son guide. Des responsabilités solennelles reposent sur elle, mais elle les prend à la légère. Au  lieu d’inciter les jeunes à la piété et à la  spiritualité, l’introduction de la musique  dans les foyers a été le moyen d’éloigner  leur esprit de la vérité. Ils semblent  préférer les chansons frivoles et la musique à la mode. Le temps qu’ils auraient dû  consacrer à la prière, ils le passent à jouer d’un instrument. Quand on n’en abuse pas, la musique est une grande bénédiction; mais lorsqu’on en fait un mauvais usage, elle devient une terrible malédiction. Elle agit comme un excitant, mais elle ne procure pas la force et le courage que le chrétien ne peut trouver auprès du trône de la grâce, en faisant connaître, avec cris et larmes, ses besoins à Dieu, et en implorant sa puissance pour résister aux puissantes sollicitations du malin. Ce dernier est en train de réduire nos jeunes en esclavage. Que pourrais-je leur dire pour qu’ils se libèrent de son pouvoir d’égarement? Satan est un charmeur habile qui séduit les jeunes  et les conduit à leur perte. » — Foyer chrétien, p.393-394.

« L’art de la mélodie sacrée était cultivé avec diligence [à l’Ecole des Prophètes]. Aucune musique frivole n’était entendue, aucun chant désinvolte élevant l’homme et détournant l’attention de Dieu; mais des psaumes solennels d’adoration, qui exaltent le Nom de Dieu et rappellent Ses œuvres admirables. La musique devait servir une cause sainte, élever les pensées vers les choses nobles et pures, et éveiller dans l’âme des sentiments d’amour et de reconnaissance envers Dieu. » — Patriarches et prophètes, p.583.

Nous devons glorifier Dieu avec le chant et prioriser la parole de Dieu en premier lieu, car sans la parole, la musique devient un art de Satan pour retirer la vérité dans l’église.

D’autre part, la foi apostolique et la foi des réformateurs protestants du XVIe siècle ont été une expérience très différente de celle que nous observons aujourd’hui. Ces croyants étaient sans crainte et sans puissance et, par la puissance du Saint Esprit, ils se sont dressés contre l’iniquité de leur temps et ont vaincu. Pourquoi? Parce que leur expérience était profondément enracinée dans la parole de Dieu, avec toutes ses vérités impopulaires et culturellement difficiles.

Une relation étroite avec Dieu nous permettra de surmonter le temps à venir de détresse. Sans Dieu et son Esprit, nous ne pourrons rien faire quand le moment arrivera.

1 réflexion au sujet de “La piété sans Dieu ?”

  1. oui les chants réchauffe les cœurs……mais a recevoir la paroles de Dieu et ne pas en faire notre priorité, car ça ces le souhait du malin!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue.

Recevez un soutien pour améliorer votre connaissance du Père et de son Fils qui est la vie éternelle (Jean 17 : 3). Vous pouvez vous désabonner en un clic, et nous ne partagerons jamais votre adresse électronique.

Newsletters

Rejoindre la préparation !