La Famille Tuis

tui-family
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Voici les personnages de la famille Tuis qui constituent la nouvelle série pour la jeunesse adventiste. Ce projet est apparu lorsque Litiana a été nommée directrice du Ministère des Enfants de la division Pacifique-sud. Cette série a pour but d’inciter, chez les jeunes, les 28 croyances fondamentales de l’Église Adventiste à ce jour. Je dis bien à ce jour en raison des changements au sein de l’Église.

Tout d’abord, il faut savoir que les 28 croyances fondamentales d’aujourd’hui ne sont pas celles qui ont été rédigées par nos pionniers. En 1872, Uriah Smith a  écrit un synopsis ayant pour but de répondre à certaines questions et aux déclarations fausses de l’époque. Cette vue d’ensemble se tenait sur 25 positions et il avait pour titre « Synopsis de notre foi ». Plus tard, le document a été révisé en ajoutant trois autres points aux déclarations, le tout est apparu dans l’Annuaire adventiste de l’édition de 1889. Remarquez bien les déclarations sur la personnalité de Dieu et de Jésus:

« 1. Il n’y a qu’un seul Dieu, un seul être personnel, spirituel, le créateur de toutes choses, omnipotent, omniscient et éternel, infini en sagesse, sainteté, justice, bonté, vérité, et miséricorde ; immuable, et partout où il est présent par sa présence le Saint-Esprit. Ps. 139:7.

« 2. Il y a un seul Seigneur Jésus-Christ, le Fils du Père Eternel, celui par qui Dieu a créé toutes choses, et par qui elles se composent ; qui a pris sur lui la nature de la semence d’Abraham pour la rédemption de notre race déchue ; qui habitait parmi des hommes pleins de grâce et de vérité ; il vivait notre exemple, est mort notre sacrifice, a été ressuscité pour notre justification, est monté au ciel pour être notre seul médiateur dans le sanctuaire céleste, où avec son propre sang il fait expiation pour nos péchés, qui loin d’être faite sur la croix qui n’était que l’offrande  du sacrifice, c’est la toute dernière partie de son œuvre en tant que prêtre, d’après l’exemple du sacerdoce lévitique, qui annonçait l’avènement de l’Église et préfigurait le ministère de notre Seigneur  dans le Ciel. Voir Lev. 16 ; Hébreux 8:4, 5 ; 9:6, 7 ; etc. » – 1872, FP1872, 4.3.

Alors que si nous regardons celles de 1931, nous remarquerons une grande différence. Il a fallu à peu près 15 années après la mort  d’Ellen White pour changer nos croyances sur la personnalité de Dieu et de Jésus.

2. La Trinité. Il y a un seul Dieu : Père, Fils et Saint-Esprit, unité de trois personnes coéternelles. Dieu est immortel, omniprésent, omniscient, souverain et toujours présent. Il est infini et dépasse la compréhension humaine ; cependant, il peut être connu grâce à la révélation qu´il donne de lui-même. Il est toujours digne d´être invoqué, adoré et servi par toute la création. Pourtant, Mme White nous a clairement dit que les vérités ont été révélées par la prière et par l’étude sérieuse des Saintes Écritures que c’était Dieu lui même qui les avaient révélées.

« Nous sommes le peuple qui observe les commandements de Dieu. Pendant les cinquante dernières années, toutes les formes d’hérésie ont tenté d’obscurcir nos esprits concernant l’enseignement de la Parole de Dieu […] Des messages de toute espèce ont été adressés aux adventistes du septième jour, pour prendre la place des vérités qui ont été obtenues point après point, par l’étude et la prière, et confirmées par la puissance miraculeuse du Seigneur. Mais les jalons qui ont fait de nous ce que nous sommes doivent être maintenus, et ils le seront, comme Dieu l’a déclaré dans sa Parole et par le témoignage de l’Esprit. Il nous demande de nous cramponner avec fermeté, par l’étreinte de la foi, aux principes fondamentaux qui ne peuvent être mis en question. » – Messages Choisis Vol.1, p.242.3.

Alors les principes fondamentaux d’aujourd’hui ne sont pas celle avec lesquels nous devrions « nous cramponner avec fermeté » voir même à en faire une série pour les enfants qui n’ont aucun élément biblique à inculquer comme l’a si bien fait la série de la Famille Tuis.

En effet, le premier épisode de la série Tuis, a pour titre « Robot maître d’hôtel », en français. Dans cet épisode la mère, Marica décide de créer un robot pour l’aider à faire les corvées de la maison puisqu’elle trouve ces tâches ménagées trop abondantes. À la  fin de l’épisode, elle décide de le débrancher puisque le robot prend une place trop importante au sein de la famille. Les membres de la famille vont constamment remercier le travail du robot, au lieu du travail de la mère.

Le premier épisode est en lien avec la sixième déclaration (des croyances  fondamentales) qui est en relation avec la création. Pourtant, dans l’épisode, il n’y avait aucune référence biblique et il n’y avait aucun moyen de remarquer le lien avec la « création ». La seule façon de découvrir de quel thème ils abordent dans les épisodes est de prendre le cahier amusant qui accompagne chaque vidéo.

En réalité, ces épisodes ne reflètent pas ce à quoi devrait ressembler une famille adventiste. Ils ne démontrent pas à la jeunesse comment la prière et une relation constante avec Dieu sont primordiales. Pour la jeune Salomé ce qui lui importait c’était sa mixtape pour son cours de danse funky. Ils n’ont pas montré dans leur premier épisode que lorsque nous ressentons de la difficulté et que nous sommes épuisés nous devrions nous adresser à Dieu.

Nous devrions inculquer les sujets bibliques avec des textes bibliques. Il y a tant d’éléments tels que la création qui devrait être apportée de façon claire et  précise. Malheureusement, ce n’est pas ce que la directrice du Ministère des Enfants a fait. De plus, dans le cahier des enfants, en dessous d’un jeu dans lequel il y avait une présentation d’un triangle, il était marqué : « The triangle is a symbol of God the Father, God the Son and God the Holy Spirit. Remember that we are made in Their image. [Le Triangle est le symbole de Dieu le Père, Dieu le fils et Dieu le Saint Esprit. Souvenez-vous que nous sommes faits à leur image.] »

Nulle part dans la Bible, il est marqué que le triangle est un symbole de Dieu. D’ailleurs, le triangle équilatéral est reconnu pour sa forme harmonieuse avec trois angles à 60° dont nous pouvons remarquer le nombre 666. En plus, l’Église Catholique utilise le triangle en relation avec le symbole d’Athanase pour exprimer le Dieu trinitaire. En réalité, la représentation du triangle n’est autre chose que le symbole de Satan. Il n’y a rien de biblique avec le triangle.

En conclusion, « The Tuis » ne véhicule rien d’approprié concernant la vérité présente. Cette vérité qui devrait nous apporter un réveil et nous pousser à réformer. Au contraire, ses émissions nous séduisent en mettant de côté les jalons établis au début du mouvement adventiste et elles nous envoûtent vers la doctrine centrale de l’Église Catholique.

1 réflexion au sujet de “La Famille Tuis”

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue.

Recevez un soutien pour améliorer votre connaissance du Père et de son Fils qui est la vie éternelle (Jean 17 : 3). Vous pouvez vous désabonner en un clic, et nous ne partagerons jamais votre adresse électronique.

Newsletters

Rejoindre la préparation !