La peine de mort fédéral rétablit par William Barr

William_Barr
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

La peine de mort aux États-Unis fut rétablie par le procureur général William Barr. Elle fut rétablie pour les prisons fédérales et non dans les prisons d’États fédérés ce qui est déjà en vigueur dans  certains États. Pour comprendre une des raisons principales de cette remise en vigueur, nous devons voir qui est William Barr.

William Barr est procureur général des États-Unis pour une deuxième fois. Il a été, dans sa jeunesse, dans une école catholique et est donc catholique de foi. Il a travaillé pour la CIA de 1973-1977 ce qui fait de lui une personne que l’on doit se méfier.

Dans le CNA (Catholic News Agency), le sénateur John Kennedy démontre que Barr est un fervent catholique romain et un  membre des Chevaliers de Colomb. Voici le serment fait par les Chevaliers de Colomb :

« Je promets et déclare en outre que, lorsque l’occasion se présentera, je ferai et mènerai une guerre sans merci, secrètement et ouvertement contre tous les hérétiques, protestants et maçons, comme on me l’a ordonné de le faire pour les extirper de la face de la terre entière ; et que je n’épargnerai ni l’âge, ni le sexe, ni l’état, et que je pendrai, misérablement, gaspillerai, bouillira, écorchera, écorchera, étranglera et enterrera vivants ces hérétiques infâmes, déchirera les entrailles et le ventre de leurs femmes, et écrasera les têtes des enfants en gémissant afin de détruire leur race infamante. Que, lorsque cela ne peut se faire ouvertement, j’utiliserai secrètement la coupe empoisonnée, le cordon d’étranglement, l’acier du poignard ou la balle de plomb, quel que soit l’honneur, le rang, la dignité ou l’autorité des personnes, quelle que soit leur condition dans la vie, publique ou privée, comme je peux à tout moment recevoir l’ordre de le faire de tout agent du Pape ou supérieur à la fraternité du Saint-Père de la Compagnie de Jésus. » —The 4th Degree Oath of the Knights of Columbus, Thos. E. Watson, p.20.

Pouvons-nous déclarer que cette secte catholique est en notre faveur? Non. Nous pouvons remarquer que ce serment est le même que celui des Jésuites. Il y a-t-il une coïncidence ? Je ne crois par, car la mère des sectes catholiques sont les Jésuites même.

Dans le livre de Jan Marcussen de National Sunday Law il est dit par rapport à la peine
de mort : « Tout se résume à être forcé soit d’obéir aux lois de notre pays bien-aimé et de désobéir à Dieu, soit d’enfreindre les lois du pays pour obéir à notre Seigneur. C’est un vrai test! Si vous êtes fidèle et fidèle à Dieu, vous vous retrouverez, peu de temps avant la venue du Christ, sans emploi, sans le droit d’acheter ou de vendre, et même sous la peine de mort! »

La peine de mort est en réalité pour le plan du Pape écrit dans Laudato Si, la seconde encyclique du pape François qui a comme sujet l’environnementa, comme suit : « le bien commun requiert la paix sociale, c’est à-dire la stabilité et la sécurité d’un certain ordre, qui ne se réalise pas sans une attention particulière à la justice distributive, dont la violation génère  toujours la violence. Toute la société — et en elle, d’une manière spéciale l’État, — a l’obligation de défendre et de promouvoir le bien commun. » (Laudato Si, p.121). Ce bien commun tel que décrit par le Pape  François n’est rien d’autre qu’un plan pour réimplanter son pouvoir social dans le monde. Nous pouvons dire que cela est bien pour nous, car il y a moins de meurtriers en vie, mais le Pape François n’a pas pour but de tuer ceux qui renie sont saint jour, le Sol Invictus, le Sunday ou plutôt le Dimanche ? Quand nous serons considérées comme interférant à la paix sur terre et à la stabilité, serons-nous touchés par cela ? Jan Marcussen dans son livre le décrit bien.

Le plan de la papauté est d’exterminer ceux qui gardent le Sabbat de l’Éternel et qui refusent sa marque. William Barr en remettant cette loi abolie permet l’avancement de l’œuvre de la Papauté. De plus c’est cet homme qui a dit que l’Église et l’État devraient être unis. Nous devrions nous méfier de cet homme comme de la Papauté.

1 réflexion au sujet de “La peine de mort fédéral rétablit par William Barr”

  1. Dieu est puissant, les catholiques et toute cette merdes vient du malin. Des abuseurs, des violeurs, des meurtrier , des menteur…..etc etc
    Fixons les yeux sur le maître et tout va bien aller, ces lui le roi et le créateur!!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue.

Recevez un soutien pour améliorer votre connaissance du Père et de son Fils qui est la vie éternelle (Jean 17 : 3). Vous pouvez vous désabonner en un clic, et nous ne partagerons jamais votre adresse électronique.

Newsletters

Rejoindre la préparation !