Lil Nas X – Le Moqueur de Dieu

Image 1
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Quand vous regarder attentivement l’image principale de l’article, vous pouvez remarquer que cet artiste satanique marque le passage Luc 10 : 18, qui se lit comme suit dans la parole de Dieu : « Je voyais Satan tomber du ciel comme un éclair. » Vous remarquerez de plus, qu’il fait l’œil d’Horus en symbole de l’œil qui voit tout.

Dans la vidéo « MONTERO (Appelle moi par ton nom) », Lil Nas X descend en enfer et broie littéralement Satan. Le rappeur a également sorti des « Satan shoes » personnalisées qui contiennent du vrai sang humain et dont le nombre est limité à 666 paires.

Le nom de sa vidéo est son véritable nom, Montero Hill, il se considère alors lui-même étant Satan descendu du ciel.

Lil Nas X a été signé chez Columbia Records, par la suite de sa première musique populaire, puis peu de temps après, la popularité de LNX a été « militarisée » pour devenir un véhicule pour l’agenda de l’élite. Peu après, Lil Nas X a commencé à afficher tous les signes et symboles associés à l’élite occulte.

Peu après avoir signé avec Columbia, LNX a fait le signe d’un œil sur la couverture de Teen Vogue. Ce signe a prouvé que LNX n’était pas en train de « paver sa propre route ». La route est pavée pour lui.

Alors que le premier album de LNX a été quelque peu précipité pour profiter de l’engouement pour Old Town Road, la maison de disques a pris son temps pour le deuxième album. Les manipulateurs d’élite du rappeur voulaient s’assurer que ses jeunes fans étaient pleinement exposés à toutes les facettes de son programme toxique : hypersexualisation, confusion des genres, et, bien sûr, satanisme intégral. Le résultat : Le premier single, MONTERO (Appelle moi par ton nom) fait un prosélytisme éhonté pour le satanisme tout en bombardant les jeunes spectateurs d’images explicites.

Et, lorsqu’on examine plus en profondeur le symbolisme de la vidéo, on comprend toute la profondeur de la dépravation de l’élite. Nous comprenons également comment ils s’attaquent à l’esprit des jeunes comme des vautours.

Voici un aperçu de la vidéo.

 

             Entretien de Satan

Si l’on lit les critiques des médias de masse, MONTERO signifie que LNX est son « vrai moi », car Montero est son vrai prénom. Cependant, la vidéo raconte une toute autre histoire. À travers des références bibliques et un symbolisme manifeste, MONTERO devient une célébration du satanisme déguisée en « chanson gay ».

La première scène montre un décor céleste. Cependant, les cornes évoquent le mal qui rôde.

La vidéo commence par un narrateur qui dit :

« Dans la vie, nous cachons les parties de nous-mêmes que nous ne voulons pas que le monde voit. Nous les enfermons. Nous leur disons non. Nous les bannissons. Mais ici… on ne le fait pas. Bienvenue à Montero. »

Certains pourraient penser qu’il s’agit de LNX qui veut être ouvertement gay. Cependant, la vidéo est claire : il s’agit du fait que LNX est ouvertement satanique.

Dans le jardin d’Eden, LNX joue le rôle d’Adam … ou d’Eve … ou des deux combinés. Qui sait.

Le serpent biblique – alias Lucifer – prend une forme alien/humaine et devient plutôt obscène avec LNX.

Alors que Lucifer accomplit un acte explicite sur LNX, la caméra revient sur l’arbre.

Sur l’arbre de la connaissance sont inscrits des mots et des symboles énigmatiques.

Il n’y a rien d’aléatoire dans cette scène. Tout ici a une signification profonde pour l’élite occulte. Voici quelques exemples :

La croix de Léviathan, aussi connue comme la croix de Satan.

Symbole 666

Il s’agit d’une capture d’écran d’un dossier du FBI décrivant le symbole de la spirale utilisé dans les milieux pédophiles pour identifier les « amoureux des petits garçons ».

Les mots grecs de l’arbre forment une citation tirée du Symposium de Platon. Elle dit :

« Après la division, les deux parties de l’homme, chacune désirant son autre moitié. »

Pour mieux comprendre cette citation, nous devons nous pencher sur le contexte général du Symposium. Dans ce texte philosophique, plusieurs hommes assistent à un banquet (où le vin coule à flots) et participent à un concours de discours pour louer Eros, le dieu de l’amour et du désir.

Étrangement, l’un des discours fait l’éloge de « l’amour entre garçons ».

« Pausanias oppose au désir commun un amour « céleste » entre un homme âgé et un jeune homme (avant l’âge où sa barbe commence à pousser), dans lequel les deux échangent du plaisir sexuel tandis que l’homme âgé transmet sa sagesse au plus jeune. »[1]

Après avoir été possédé par Lucifer, LNX se retrouve sur Terre et il est jugé avec sévérité.

LNX est enchaîné alors que les gens le jugent.

Pendant ce temps, LNX chante des paroles explicites :

« Je veux ce décalage horaire dû aux vols et aux f***in’.

Tirez sur un enfant dans votre bouche pendant que je suis à cheval. »

Une foule de personnes à l’air stupide (qui semblent être aveugles) hurle sur LNX. Ces personnes représentent-elles les « masses non éclairées » ?

Le reste du couplet est extrêmement révélateur :

« Un signe des temps à chaque fois que je parle

Un dixième et un neuf, c’était à moi chaque semaine

Quelle époque, une inclinaison, Dieu brillait sur moi

Maintenant je ne peux plus partir

Et maintenant j’agis en tant qu’élite

Je ne veux jamais des négros qui sont dans ma ligue

Je veux b***r ceux que j’envie, que j’envie »

La première ligne est une référence aux critiques de LNX qui disent que toute sa carrière est un signe de la fin des temps biblique où tout dégénère. Dans le reste du couplet, LNX chante sa réussite dans l’industrie musicale. Un « dixième et un neuf » est une référence au fait que Old Town Road est resté à la première place du classement Billboard pendant 19 semaines.

Dans une autre ligne, LNX dit qu’il « ne peut pas quitter » l’industrie et qu’il agit maintenant comme une « super élite ». En d’autres termes, il est coincé et il est sous le contrôle de l’industrie. La dernière ligne parle du fait qu’il convoite ceux qu’il envie, ce qui est une référence directe à deux péchés sur sept cités dans Psaume (la luxure et l’envie). En d’autres termes, il vit désormais selon les péchés de l’élite.

Après avoir été lapidé par le peuple, LNX monte au paradis. Cependant, une barre de strip-tease émerge et LNX décide de descendre en enfer. En tant que strip-teaseur.

LNX est maintenant en sous-vêtements et en bottes à hauteur des genoux alors qu’il glisse le long d’une barre de strip-tease vers l’enfer.

Dans la culture populaire ou chrétienne apostasié, le lieu de demeure de Satan est en enfer, où LNX va directement. Pour nous en tan qu’Adventiste, cela ne nous affecte pas, mais cela reste un fait très significatif pour le message qui est démontré.

Cette scène est truffée de symboles utilisés dans la magie noire et les rituels sataniques. Il y a une raison pour laquelle ces symboles exacts continuent d’apparaître dans la culture populaire : Ce n’est pas du divertissement, c’est de l’endoctrinement religieux.

Le symbole sur le sol est inspiré du pentagramme de la chèvre de Mendès tel que représenté par Stanislas de Gaita dans la Clef de la Magie Noire.

À gauche, Adam et Eve sont réunis dans une union magique des contraires. LNX incarne le même concept au début de la vidéo. À droite, la chèvre de Mendes à l’intérieur d’un pentagramme inversé. Ce symbole a été utilisé pour former le Sigil de l’Église de Satan.

Autour du pentagramme se trouve le dicton latin « damnant quod non intellegunt » qui signifie « ils condamnent ce qu’ils ne comprennent pas ». On remarque que le latin est utilisé, une langue principalement utilisé aujourd’hui par l’Église catholique, la mère des impudiques.

Ensuite, LNX s’acharne littéralement sur Satan pendant un nombre inconfortable de secondes.

Cette scène résume toute la vidéo. Et elle résume le message que l’élite veut communiquer aux jeunes. Il ne s’agit pas d’être « soi-même », mais de se prostituer littéralement au système de l’élite et de se soumettre à ses méthodes sataniques.

Après avoir séduit Satan, LNX s’empare des cornes de Satan et les place sur sa propre tête.

Puis, il devient un ange déchu semblable à Lucifer.

Certains critiques des médias de masse affirment que le contexte satanique de la vidéo est en fait une métaphore sur son homosexualité et la condamnation de son style de vie. Cependant, ses « chaussures de Satan » prouvent qu’il n’y a pas de métaphore ici. Tout est très littéral.

 

                Les Souliers de Satan

Parallèlement à sa vidéo infernale, LNX a collaboré avec la société de streetwear MSCHF pour sortir des baskets Nike personnalisées. Le nombre de paires disponibles : 666. Ces souliers contiennent aussi du sang humain.

Le fait que cet objet contienne du sang est extrêmement significatif. D’abord, l’élite aime porter des objets qui contiennent de la matière organique humaine. De plus, la goutte de sang fait allusion aux activités préférées de l’élite : la sorcellerie et les sacrifices de sang.

 

               Conclusion

Le premier tube de Lil Nas X, Old Time Road, a été un méga-succès particulièrement apprécié des enfants. Comme presque toutes les célébrités populaires auprès des jeunes, LNX a été recruté par l’élite pour propager son programme toxique. La vidéo MONTERO parvient à combiner toute la toxicité avec laquelle l’élite veut endoctriner la jeunesse : L’hypersexualisation, le brouillage des genres et la promotion du satanisme comme une religion à la mode.

Contrairement à ce qui est dit dans les médias de masse à propos de cette chanson, il n’y a rien de « responsabilisant » ou de « libérateur ». Elle parle d’esclavage. Dans la vidéo, LNX est littéralement un travailleur du sexe pour Satan. Les deux autres figures de proue du rap en ce moment sont Cardi B et Meghan Stallion. Elles sont également félicitées pour avoir joué le rôle de prostituées dans un clip vidéo. La culture noire est-elle vraiment « autonomisée » en ce moment ? Ou est-elle exploitée par l’élite ?

Comme le dit LNX lui-même, le clip MONTERO est définitivement un « signe des temps ». La scène où il broie le diable est aussi symbolique que viscérale. Elle résume tout ce qui est mauvais, toxique et avili dans la culture populaire actuelle. Elle reflète les esprits sombres de ceux qui contrôlent l’industrie musicale et les messages malsains qu’ils cherchent à endoctriner les jeunes.

Et le fait que les médias de masse célèbrent cette chose est révélateur. D’un côté, ils censurent des discours, annulent des personnes et brûlent des livres qui vont légèrement à l’encontre de leur programme. D’autre part, ils parlent de « liberté d’expression » lorsqu’ils défendent WAP (une vidéo sur les esclaves Beta Kitten), Cuties (un film promouvant la sexualisation d’enfants de 11 ans), et El Diablo (une chanson de l’Eurovision sur le fait d’être amoureux du diable).

En bref, MONTERO est une confirmation flagrante de tout ce qui a été décrit sur ce site depuis des années. Si le fait de voir LNX se défouler sur Satan ne vous convainc pas qu’il y a un programme en cours, alors rien ne le fera.

[1] Wikipedia, Symposium.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue.

Recevez un soutien pour améliorer votre connaissance du Père et de son Fils qui est la vie éternelle (Jean 17 : 3). Vous pouvez vous désabonner en un clic, et nous ne partagerons jamais votre adresse électronique.

Newsletters

Rejoindre la préparation !