L’Église Adventiste embrace-t-elle Fratelli Tutti ?

General_Conference
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Cet article a été traduit par Olivier Dubois et vient originellement du site Advent Messenger[1]. Si un ajout a été fait par le traducteur, il sera mis entre [] pour différentier le texte originelle et l’ajout du traducteur.

L’un des thèmes centraux de la dernière encyclique du pape François, Fratellit Tutti, promeut la notion que « personne n’est sauvé seul ». C’est une citation directe de Fratelli Tutti, que l’on retrouve aux paragraphes 32 et 54.[2] Fratelli Tutti signifie « tous les frères ». Ceci soutient l’idée d’une fraternité universelle. Elle enseigne que Dieu embrasse les différentes croyances religieuses et veut les unir en une seule famille.

En d’autres termes, Fratelli Tutti implique que la pluralité ou la diversité des religions fait partie de la volonté de Dieu à notre égard que nous devons embrasser. Cette idée est en contradiction avec la Révélation Divine. Dieu nous a révélé qu’il n’approuve pas la diversité des religions ou la diversité des dieux :

« Je suis l’Eternel, ton Dieu, qui t’ai fait sortir du pays d’Egypte, de la maison de servitude. Tu n’auras pas d’autres dieux devant ma face. Tu ne te feras point d’image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, l’Eternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent, et qui fais miséricorde jusqu’en mille générations à ceux qui m’aiment et qui gardent mes commandements. » (Exode 20 : 2-6)

Jésus a affirmé la validité de ce commandement lorsqu’il a dit :

« Jésus lui dit : Retire-toi, Satan ! Car il est écrit : Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul. » (Matthieu 4 : 10)

Aujourd’hui, les enseignements clairs de la parole de Dieu sont remplacés. Fratelli Tutti embrasse le panthéisme. Il célèbre toutes les religions connues de l’homme. L’encyclique du pape élève fondamentalement Krishna, Bouddha, Mahomet, Gaïa (Terre mère) et les sorciers au même niveau que Jésus.[3]

Certains adventistes du septième jour approuvent également ces mêmes graves erreurs théologiques. Nous nous inclinons sur l’autel de Fratelli Tutti. Nous le suivons. Nous en faisons partie. Le 27 octobre 2020, les adventistes du septième jour ont rencontré des catholiques romains, des orthodoxes, des juifs, des évangéliques et des dirigeants politiques pour participer à une saison de prière interconfessionnelle pour la paix.[4] Les églises qui étaient représentées étaient les suivantes :

  • Catholique romain – Monseigneur Rubén Oscar López
  • Église grecque orthodoxe – Paterioanis Argurys
  • Juifs – Brian Menes
  • Saints des derniers jours – David Mouhsen
  • Église évangélique baptiste – Rosa María Besenyei
  • Cathédrale de la Foi – Alejandro Quiroga
  • Église néo-apostolique – Mgr Leonardo Berardo
  • Fédération du Conseil des Pasteurs de Buenos Aires – Oscar Mautisi
  • Président du Conseil des Pasteurs Lanús – Alberto Saravia
  • L’Église de la Lumière du monde – Salomón Aguilera
  • Église baptiste – Néstor Castillo Legal
  • Église presbytérienne – Reinaldo Capparelli
  • Église adventiste du septième jour – Santiago Felker

Nestor Grindetti, maire de Lanús, une ville située à l’extérieur de Buenos Aires, en Argentine, et Norma Lozano, directrice des Églises et des relations institutionnelles, ont rencontré des chefs religieux pour prier pour la paix pendant la crise sociale et économique causée par COVID-19. Lors de cette réunion de prière interconfessionnelle, l’encyclique du pape François, Fratelli Tutti, a été reconnue par le maire comme un document important pour la réalisation de la paix dans le monde. Le maire Nestor Grindetti a déclaré :

« Ce n’est pas le moment de faire des discours. Je veux juste féliciter Norma pour cet appel et les remercier de leur participation », a remarqué le chef de la commune, en soulignant l’importance de la prière pour parvenir à la paix dans le monde ». « Ce dont l’humanité a besoin, c’est de plus d’amour et de moins de haine », a-t-il ajouté en accord avec le message du pape François qui assure que « personne n’est sauvé seul ». »[5]

Pour les dirigeants de l’Église et de l’État, promouvoir l’idée de Rome selon laquelle « personne n’est sauvé seul » revient à abandonner la véritable foi chrétienne. Ils disent que personne n’a besoin de changer ses croyances parce que nous sommes tous frères de toute façon. L’erreur et l’apostasie abondent et le monde n’est pas préparé à ce qui va arriver sur la terre. Bien que la papauté semble triompher à mesure que le monde accepte son message (Apocalypse 18 : 7), la vérité est que les jugements de Dieu suivront sûrement cette démonstration d’orgueil et d’arrogance. La parole de Dieu le dit clairement :

« A cause de cela, en un même jour, ses fléaux arriveront, la mort, le deuil et la famine, et elle sera consumée par le feu. Car il est puissant, le Seigneur Dieu qui l’a jugée. » (Apocalypse 18 : 8)

Cela signifie qu’un jour, dans un avenir pas trop lointain, les jugements de Dieu tomberont sûrement sur la grande apostasie de fin-des-temps qui séduit le monde dans le péché et la rébellion (2 Thessaloniciens 2 : 9-12). Le triomphe temporaire de Babylone est un signe certain de son renversement final et total (2 Thessaloniciens 2 : 8). C’est pourquoi l’appel urgent du ciel se fait entendre :

« Et j’entendis du ciel une autre voix qui disait : Sortez du milieu d’elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n’ayez point de part à ses fléaux. » (Apocalypse 18 : 4)

La prophétie de la Bible est claire. Alors que Rome se réjouit, sûre de l’avenir, le dernier appel du Seigneur retentira. Chaque pasteur, évangéliste et missionnaire dans chaque église, devrait donner l’avertissement solennel sur les temps et les saisons. Il est de notre devoir d’annoncer à tous les événements et conditions actuels de notre monde. Nous devons préparer les gens à ce qui les attend.

Tous seront rassemblés par le Christ ou par Satan. Chaque personne que nous rencontrerons sera amenée à la vie éternelle ou à la mort éternelle. Le destin de ces âmes dépend de nous. Que faisons-nous en cette heure de minuit où la probation humaine atteint ses limites ? Que faisons-nous avec le message des trois anges ? Faisons-nous tout ce qui est possible pour sauver les perdus et les trompés pour le royaume de Dieu ? Ou les laissons-nous dans les ténèbres ?

« Les âmes sont en danger de tomber sous la tentation, et elles périront si les ministres de Dieu ne sont pas fidèles à leur mission. Si, pour une raison quelconque, leurs sens spirituels s’affaiblissent au point de ne plus pouvoir discerner le danger, et que par leur incapacité à avertir le peuple périsse, Dieu exigera de leurs mains le sang de ceux qui sont perdus. » (Actes des Apôtres, p. 361).

 

[1] http://adventmessenger.org/seventh-day-adventists-are-embracing-the-errors-of-fratelli-tutti/

[2] http://www.vatican.va/content/francesco/en/encyclicals/documents/papa-francesco_20201003_enciclica-fratelli-tutti.html

[3] http://adventmessenger.org/the-new-papal-encyclical-calls-for-the-creation-of-a-new-universal-brotherhood-to-help-overcome-religious-differences/

[4] http://diarioconurbano.com.ar/politica/grindetti-participo-de-una-horacion-interreligiosa-por-la-paz/

[5] http://diarioconurbano.com.ar/politica/grindetti-participo-de-una-horacion-interreligiosa-por-la-paz/

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue.

Recevez un soutien pour améliorer votre connaissance du Père et de son Fils qui est la vie éternelle (Jean 17 : 3). Vous pouvez vous désabonner en un clic, et nous ne partagerons jamais votre adresse électronique.

Newsletters

Rejoindre la préparation !