À Noël, les adventistes prennent part à une émission musicale interconfessionnelle sur ABC

L’Église adventiste du septième jour figurera en bonne place à la télévision nationale le jour de Noël, le 25 décembre 2022. La Conférence des adventistes du septième jour de la région sud-ouest a publié cette annonce sur son site officiel. La déclaration se lit comme suit :

« La Conférence de la région du Sud-Ouest, la Conférence de l’Union du Sud-Ouest et la Conférence du Texas, en collaboration avec la Commission de radiodiffusion interconfessionnelle, ont le plaisir de présenter le spécial de Noël de la télévision nationale, « Come Adore Him », qui sera diffusé sur les chaînes affiliées de la télévision ABC à travers les États-Unis la veille de Noël, le 24 décembre, et le jour de Noël, le 25 décembre ! »

« Carlton P. Byrd, président de la Conférence de la région du sud-ouest, ainsi que le ministère musical de l’artiste Jonathan McReynolds, lauréat d’un prix de gospel, de Naomi Raine de Maverick City Music, de l’orchestre symphonique et des chanteurs de l’université adventiste du sud-ouest et du chœur de messe des enfants à 500 voix (composé d’élèves de l’école élémentaire SDA de la région du centre-nord du Texas) sous la direction de Gale Jones Murphy. » [1]

Les derniers avertissements du monde, tels qu’ils sont contenus dans les Messages des Trois Anges, seront-ils présentés lors de cette émission spéciale ? Le dernier message de miséricorde de Dieu se trouve dans les Messages des Trois Anges, qui doivent être délivrés à cette dernière génération afin de dissiper le mythe selon lequel la loi de Dieu n’est pas nécessaire. Apocalypse 14 est conçu pour réveiller le monde de son sommeil car il contient le message le plus solennel jamais confié à des hommes mortels. Apporteront-ils cette lumière et cette vérité à tous les téléspectateurs le 25 décembre 2022 ?

 

 

Ou bien s’agira-t-il d’un message édulcoré et œcuménique que n’importe quelle autre église pourrait facilement prêcher ? Sera-t-il un message dépourvu de foi et dépouillé des vérités actuelles que les gens ont besoin d’entendre ces derniers jours ? L’existence de la vérité présente est controversée. La prédication de la vérité actuelle est encore plus controversée parce qu’elle ne convient pas à beaucoup de gens qui aiment que leur Dieu soit soumis à leurs propres déformations de la vérité. En cette ère moderne de multiculturalisme, personne ne veut se soucier des petits caractères de la Bible.

Lorsque Jésus est venu dans ce monde, remarquez l’état dans lequel il a vu les gens, ainsi que la méthode et la stratégie qu’il a utilisées pour atteindre les âmes :

« Voyant son peuple trompé, satisfait de lui-même, endormi dans ses péchés, il désirait l’éveiller à une vie plus sainte. Le message dont il avait été chargé par Dieu se proposait de le tirer de sa léthargie et de lui communiquer un saint tremblement à la vue de sa grande méchanceté. Avant que la semence de la vérité pût se loger, le sol des cœurs devait être labouré. On ne chercherait la guérison auprès de Jésus qu’après avoir aperçu le danger provoqué par les blessures du péché. »

« Ce n’est pas pour flatter le pécheur que Dieu envoie ses messagers. Il ne délivre pas un message de paix susceptible de bercer les âmes non sanctifiées dans une fatale sécurité. Il fait peser de lourds fardeaux sur la conscience des malfaiteurs et transperce l’âme avec les flèches de la conviction. Par le ministère des anges les redou- [85] tables jugements de Dieu lui sont présentés afin de lui donner un sens aigu de son besoin et de lui arracher le cri : “Que dois-je faire pour être sauvé ?” Alors la même main qui l’avait humilié jusque dans la poussière relève le pénitent. La voix qui s’était élevée avec vigueur contre le péché, qui avait jeté la confusion sur l’orgueil et l’ambition, demande avec une tendre sympathie : “Que veux-tu que je fasse pour toi ?” » (Jésus-Christ, p.84, 85)

La plupart des dirigeants actuels de l’adventisme mentionnent à peine les messages des trois anges sans jamais s’y aventurer. Ils ont soit peur, soit honte de notre message. Mais ces mêmes dirigeants n’ont aucun problème à attaquer ceux qui prêchent ces messages dans toute leur plénitude. Apocalypse 14:6-12 sont les paroles de Dieu, et Dieu les a mises là pour être appliquées. Il n’est donc pas sectaire, malveillant ou haineux de tenter de comprendre, d’appliquer ou de prêcher ces récits apocalyptiques au monde, sous peine de conclure que la parole de Dieu doit être classée comme telle. Les Messages des Trois Anges fournissent les solutions à la crise mondiale de la foi que nous observons aujourd’hui. Que Dieu nous donne le courage de présenter ses solutions véritables et durables à tous les peuples avant qu’il ne soit trop tard.

[1] https://southwestregionsda.org/2022/come-adore-him

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *