La bête gardienne de la paix et de la sécurité à l’ONU

Une nouvelle sculpture d'une bête arc-en-ciel féroce a été installée sur l'esplanade réservée aux visiteurs du siège des Nations unies à New York. Elle est appelée le "Gardien de la paix et de la sécurité internationales".

Une nouvelle sculpture d’une bête arc-en-ciel féroce a été installée sur l’esplanade réservée aux visiteurs du siège des Nations unies à New York. Elle est appelée le « Gardien de la paix et de la sécurité internationales ». Il s’agit d’un cadeau du gouvernement d’Oaxaca, au Mexique, qui ressemble aux œuvres d’art trouvées dans les cultures précolombiennes qui existaient dans tout le Mexique. Il est intéressant de noter que cette « bête » de la « paix » ressemble aussi un peu à ce que nous lisons dans le livre de l’Apocalypse au sujet de la première bête d’Apocalypse 13, la papauté :

“Et la bête que je vis ressemblait à un léopard; ses pieds étaient comme ceux d’un ours, et sa gueule comme la gueule d’un lion. Et le dragon lui donna sa force, et son trône, et un grand pouvoir.” (Apocalypse 13 : 2)

 

Donc, cette bête est un gardien de la paix, même si ce monstre a l’air d’être sur le point de vous déchirer le visage. Je suppose que c’est la nouvelle « paix » à laquelle on peut s’attendre pendant la « Grande Réinitialisation ». Soit nous acceptons les demandes des mondialistes venant des Nations Unies, soit nous serons mangés par la bête arc-en-ciel. Rien ne dit paix et sécurité comme les cultures du Mexique précolombien qui ont construit des temples massifs remplis de crânes humains. Les Aztèques, les Mayas et d’autres cultures méso-américaines participaient tous à des sacrifices humains. La vérité est que ces civilisations n’étaient pas connues pour leur paix, mais pour leur cruauté et leurs conquêtes !

Cependant, la papauté, la bête de la prophétie, qui prétend elle aussi être la gardienne de la paix et de la sécurité internationales, a également fait preuve de ce même type de « paix ». Malheureusement, nous savons déjà où mènera leur paix :

“Car lorsqu’ils diront: Paix et sûreté! alors une ruine subite les surprendra, comme les douleurs surprennent la femme enceinte; et ils n’échapperont point.” (1 Thessaloniciens 5 : 3)

 

“Et par la subtilité de son esprit il fera prospérer la fraude en sa main, et il s’élèvera en son coeur, et en perdra plusieurs par la prospérité (paix); il résistera contre le Seigneur des Seigneurs, mais il sera brisé sans main.” (Daniel 8 : 25, MARTIN)

Puisque les Nations unies et le Vatican sont des organisations mondialistes inséparables, il est peut-être approprié d’avoir une bête féroce et sauvage pour représenter les politiques « pacifiques » des mandats vaccinaux oppressifs. Cette bête aux couleurs de l’arc-en-ciel est également une représentation appropriée de l’agenda « pacifique » des LGBT+ qui veulent imposer leur sexualité au monde. Apparemment, c’est ainsi que le « bien commun » sera atteint.

Les politiciens gauchistes des Nations unies (l’homologue de Rome) veulent vous obliger à partager les toilettes avec le sexe opposé. Ils veulent vous obliger à financer l’industrie de l’avortement. Ils veulent vous contraindre à recevoir le vaccin Covid-19. Ils veulent vous intimider pour que vous adhériez à l’agenda LGBT+. Si vous résistez à leurs politiques « pacifiques », vous serez opprimés, persécutés et ressentirez les crocs du système de la bête féroce. Il est vraiment étonnant que même nos leaders de la liberté religieuse aient réussi à redéfinir la « liberté religieuse » et tentent maintenant de nous persuader que les vaccinations forcées sont en fait bonnes.

“La force est le dernier recours de toute fausse religion. Au début, elle essaie d’attirer les gens, comme le roi de Babylone a essayé de le faire avec la musique et le spectacle extérieur. Si ces attractions, inventées par des hommes inspirés par Satan, ne parvenaient pas à faire adorer l’image, les flammes affamées de la fournaise étaient prêtes à les consumer. Il en sera de même aujourd’hui. La papauté a exercé son pouvoir pour contraindre les hommes à lui obéir, et elle continuera à le faire. Nous avons besoin du même esprit qui a été manifesté par les serviteurs de Dieu dans le conflit avec le paganisme. » (Bible Commentary, Vol. 7, p. 976).

Malheureusement, beaucoup trop de chrétiens s’inclinent et s’excusent de ne pas être assez soumis aux pouvoirs en place. Les puissants mondialistes ne veulent pas seulement que nous soyons obéissants, ils veulent aussi que nous promouvions leurs idéaux « pacifiques » au sein de nos communautés religieuses. Au cours de la « grande réinitialisation », le seul droit dont disposeront les personnes éprises de liberté sera de se conformer, sous peine d’être sévèrement punies. C’est pourquoi la bête aux couleurs de l’arc-en-ciel qui a été installée aux Nations Unies est une représentation appropriée des mandats oppressifs modernes que nous voyons aujourd’hui.

Le message sous-jacent communiqué, même si je ne suis pas un spécialiste dans le domaine des statues, est le suivant : « Couchez-vous et restez tranquille ou nous vous écraserons dans le sol. » Cependant, nous n’avons pas à avoir peur de cette bête ni de celle décrite dans Apocalypse 13. Nous n’avons pas à avoir peur de l’image de la bête ou de la marque de la bête. Laissez-moi vous dire qui nous devons craindre :

“Et ne craignez point ceux qui ôtent la vie du corps, et qui ne peuvent faire mourir l’âme; mais craignez plutôt celui qui peut faire périr et l’âme et le corps dans la géhenne.” (Matthieu 10 : 28)

“En disant d’une voix forte: Craignez Dieu, et lui donnez gloire, car l’heure de son jugement est venue; et adorez celui qui a fait le ciel, la terre, la mer, et les sources des eaux.” (Apocalypse 14 : 7)

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Bienvenue.

Recevez un soutien pour améliorer votre connaissance du Père et de son Fils qui est la vie éternelle (Jean 17 : 3). Vous pouvez vous désabonner en un clic, et nous ne partagerons jamais votre adresse électronique.

Newsletters

Rejoindre la préparation !