Les églises favorables aux LGBT+ nous entraînent dans une apostasie totale

2022-04-13
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Dans un avenir proche, l’Église adventiste du septième jour sera divisée sur la question de l’homosexualité et de la Bible, et sur la question de savoir si nous croyons toujours que la Bible interdit le comportement homosexuel dans toutes les situations. Nous serons obligés de déclarer notre position sur les questions de sexualité et d’interprétation biblique. Depuis ses débuts, l’adventisme du septième jour s’est engagé en faveur de la sainteté et du christianisme biblique historique. Cependant, il est stupéfiant de voir différentes congrégations au sein de l’Église adventiste du septième jour embrasser ouvertement l’homosexualité sans s’excuser afin d’être connues comme une Église accueillante, affirmative et inclusive.

L’église universitaire La Sierra publie la déclaration suivante sur son site web :

Nous sommes au mieux de notre forme lorsque nous sommes prêts à être pertinents, crus, et à nous battre avec notre foi. Nous cherchons également à nous réconcilier avec ceux que nous avons laissés de côté. Bien que nous ayons dit « Vous êtes les bienvenus ici », nous réalisons que de nombreux membres de la communauté LGBT+, en particulier, ne se sentent pas inclus. Nous confessons que nous n’avons pas été à la hauteur. Aspirant à suivre le commandement du Christ de s’aimer les uns les autres, nous décidons d’œuvrer pour le changement dans notre communauté ecclésiale afin d’être pleinement accueillants et affirmatifs pour toutes les personnes LGBT+. Alors que nous nous efforçons d’apporter des changements concrets et d’ouvrir de nouvelles conversations, nous vous prions de nous entendre lorsque nous disons : « TOUS sont les bienvenus ici. » [1]

L’église adventiste du septième jour de Glendale City a publié ce qui suit sur son site Web :

Fier d’être affirmatif. L’église Glendale City Church accueille des personnes de tous horizons pour qu’elles participent pleinement à notre communauté ecclésiale. Nous ne pratiquons aucune discrimination fondée sur le sexe, l’orientation sexuelle, la race, la culture, la richesse, l’éducation ou l’origine religieuse. Si vous apprenez à aimer Dieu et les autres, votre place est ici. Dieu n’exclut personne. Nous non plus… [Nous] soutenons les congrégations qui accueillent et incluent nos proches LGBTQ dans leur communauté de foi. [2]

L’église adventiste du septième jour WholeLife publie la déclaration suivante sur son site Web :

WholeLife Seventh-day Adventist Church est une congrégation diversifiée située à Orlando, en Floride. Notre mission est d’aimer les gens dans une amitié de toute une vie avec Dieu. Nous sommes… célibataires, mariés, divorcés, femmes, hommes, hétéros, LGBTQ, pauvre, riche, vieux, jeune. À l’église WholeLife, nous invitons tous les membres de la communauté à se joindre à nous pour le culte. [3]

Qu’est-ce que cela signifie d’être une « église affirmative » ? Les membres de la communauté LGBT+ définissent une « église affirmative » selon leurs propres termes :

« Nous définissons le mot ‘affirmant’ comme signifiant que l’église ne considère pas l’homosexualité en soi comme un péché. Par conséquent, elle accueille et traite une personne homosexuelle de la même manière que toute autre personne qui franchit les portes de son église en quête du Christ. » [4]

Une église affirmative ne considère pas l’homosexualité comme un péché ou la nécessité de surmonter ce comportement. Ces églises ne mettent pas l’accent sur le péché, l’enfer, la sainteté, la consécration ou la repentance. Elles ont adopté cet enseignement faux et hérétique selon lequel, en raison de la grâce de Dieu, nos actions pécheresses n’ont plus de conséquences éternelles.

Les églises affirmatives refusent de dénoncer ce que Dieu appelle une abomination (Lévitique 18:22 ; 20:13). Ces Églises ont adopté une théologie mortifère qui est fondamentalement opposée à l’Évangile de Dieu, qui proclame sa vérité dans l’amour (Éphésiens 4:15). Accueillir les pécheurs n’est pas la même chose qu’approuver leur comportement. «Affirmer» signifie que ces églises soutiennent et encouragent fortement ce qu’ils font, et nous minons toute perspective de repentance ou de rédemption lorsque nous affirmons l’homosexualité et ceux qui la pratiquent. Cela fait courir aux gens le risque de perdre la vie éternelle.

« Avertissez toute âme qui est en danger. Que personne ne soit trompé. Appelez le péché par son nom. Déclarez ce que Dieu a dit du mensonge, de la violation du sabbat, du vol, de l’idolâtrie et de tout autre mal. Ceux qui font de telles choses n’hériteront pas du royaume de Dieu. Galates 5:21. S’ils persistent dans le péché, le jugement que vous avez déclaré à partir de la parole de Dieu est prononcé sur eux dans le ciel. En choisissant de pécher, ils renient le Christ ; l’église doit montrer qu’elle ne cautionne pas leurs actions, sinon elle déshonore son propre Seigneur. Elle doit dire du péché ce que Dieu en dit. Elle doit s’en occuper comme Dieu l’ordonne. » (Desire of Ages, p. 805).

« Dieu n’envoie pas de messagers pour flatter le pécheur. Il ne délivre pas de message de paix pour bercer le non sanctifié dans une sécurité fatale. Il impose de lourds fardeaux à la conscience du malfaiteur et transperce son âme de flèches de conviction. Les anges tutélaires lui présentent les redoutables jugements de Dieu pour approfondir le sentiment de nécessité et susciter le cri : « Que dois-je faire pour être sauvé ?” Puis la main qui s’est humiliée dans la poussière relève le pénitent. La voix qui a réprimandé le péché et fait honte à l’orgueil et à l’ambition demande avec la plus tendre sympathie : « Que veux-tu que je te fasse ?” » (Desire of Ages, p. 104.)

Les églises adventistes du septième jour deviennent des espaces sûrs pour le péché, car nous sommes infiltrés par les activistes LGBT+. Ces églises se sont politisées, tentant de légitimer ce que Dieu a déclaré qu’il lui était impossible de normaliser. En raison de la faiblesse de son leadership, l’adventisme est pris en otage par l’agenda extrémiste des LGBT+. Nous sommes faibles sur l’avortement, faibles sur l’ordination des femmes, faibles lorsque nos libertés civiles et religieuses sont menacées, et faibles lorsqu’il s’agit d’homosexualité.

Nous succombons aux exigences des révisionnistes qui redéfinissent les définitions bibliques du péché, plutôt que de prendre publiquement position contre ces églises maléfiques et de nous élever contre l’endoctrinement du monde. Nous devons prier pour que Dieu ouvre les yeux de ces églises qui sont conduites à la tromperie, à l’hérésie et à une rupture claire avec le christianisme.

« Malheur à ceux qui appellent le mal bien et le bien mal; qui font des ténèbres la lumière, et de la lumière les ténèbres; qui font l’amer doux, et le doux amer. » Esaïe 5 : 20.

« Malheur à ceux qui sont sages à leurs yeux et intelligents à leur propre jugement. » Esaïe 5 : 21.

« Qui justifient le coupable pour un présent, et ravissent aux justes leur droit. » Esaïe 5 : 23.

 

[1] lasierra.church
[2] glendalecitychurch.org
[3] wholelife.church
[4] gaychurch.org

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Bienvenue.

Recevez un soutien pour améliorer votre connaissance du Père et de son Fils qui est la vie éternelle (Jean 17 : 3). Vous pouvez vous désabonner en un clic, et nous ne partagerons jamais votre adresse électronique.

Newsletters

Rejoindre la préparation !