L’économie du Pape François va transformer le monde en vue de l’arrivée de la Marque de la Bête

Ces deux personnes ont collaboré à un essai paru dans le National Catholic Reporter le 29 mars 2022, qui expose la stratégie du Vatican pour la future nouvelle économie et la construction d'un « monde meilleur ».

C’est l’image et le message réels de la plate-forme d’action Laudato Si’. [1] Elle révèle leurs aspirations globales à unir le monde entier sur la doctrine sociale catholique (Apocalypse 13 : 3).

Anthony M. Annett est professeur à la Gabelli School of Business de la Fordham Jesuit University. [2] Jeffrey Sachs est un économiste américain qui a récemment été nommé par le pape François à l’Académie pontificale des sciences sociales, basée au Vatican. [3] Ces deux personnes ont collaboré à un essai paru dans le National Catholic Reporter le 29 mars 2022, qui expose la stratégie du Vatican pour la future nouvelle économie et la construction d’un « monde meilleur ». Ils affirment qu’en adoptant l’« Économie de Francesco », une initiative catholique mondiale basée sur les enseignements du pape François, notamment Laudato Si’ et Fratelli Tutti, un monde meilleur avec une nouvelle structure économique peut être atteint. [4]

Dans Apocalypse 13, on nous présente une institution religieuse qui jouera un rôle dans le contrôle de l’économie mondiale en préparation de la marque de la bête. Dans la crise finale de la marque de la bête, la prophétie établit un lien clair et net entre le culte, l’économie et le pouvoir :

« Il lui fut aussi donné de faire la guerre aux saints, et de les vaincre. Et il lui fut donné puissance sur toute tribu, langue, et nation. » Apocalypse 13 : 7

 

« Et personne ne pouvait acheter ni vendre, s’il n’avait la marque ou le nom de la bête, ou le nombre de son nom. » Apocalypse 13 : 17

 

« Et il lui fut donné d’animer l’image de la bête, afin que l’image de la bête parlât, et elle fit mettre à mort tous ceux qui n’adoraient pas l’image de la bête. » Apocalypse 13 : 15

Dans le monde d’aujourd’hui, une seule force religieuse vise à former une nouvelle alliance entre les économistes, les banquiers, les chefs d’entreprise, les PDG, les chefs d’État et les organisations religieuses. Dans cette volonté mondiale de construire sa nouvelle économie, le pape François montre la voie. Quels sont les objectifs et les principes directeurs de la nouvelle économie de Francesco (François) ? Ils sont énoncés dans l’article du National Catholic Reporter. Lorsque nous comparons ces propos à ce que nous lisons dans le livre de l’Apocalypse, c’est pour le moins troublant. Voici les affirmations d’Anthony M. Annett et de Jeffrey Sachs :  

  • Même si l’Église catholique n’est pas spécialisée dans l’analyse économique technique, elle a développé un corps de pensée, appelé enseignement social catholique, qui offre de puissantes perspectives éthiques aux jeunes engagés à repenser l’économie mondiale 
  • Ces enseignements ont permis d’identifier des préceptes éthiques pour la vie économique et la conduite de l’État, centrés sur le bien commun et rejetant à la fois le collectivisme étouffant et les marchés libres sans entraves.
  • Contrairement à l’idéologie du marché libre, la propriété privée n’est pas un droit absolu ou inconditionnel.
  • Lorsqu’elle aborde des questions telles que le changement climatique, l’exclusion économique, la traite des êtres humains ou la protection de la forêt amazonienne et de ses communautés indigènes, l’Église explore systématiquement les meilleures connaissances scientifiques et éthiques sur ces questions.
  • Les deux récentes encycliques du pape François, Laudato Si’ et Fratelli Tutti, sont de puissants exemples de ce processus unique. Dans Laudato Si’, le pape François offre une vision morale convaincante pour surmonter la crise du changement climatique… Dans Fratelli Tutti, le pape François nous conseille à tous, dirigeants et citoyens du monde entier, sur la manière de tendre la main et de coopérer avec les autres au-delà des clivages nationaux, religieux, raciaux et ethniques.
  • Les enseignements sociaux de l’Église permettent à chacun de participer à cette conversation vieille de 2 000 ans. Cette conversation peut être un tremplin pour un monde meilleur. C’est le véritable objectif de l’Économie de Francesco.

Comme vous pouvez le constater, « tout le monde » est invité à participer à l’effort de Rome pour faire du monde un « endroit meilleur ». Le monde entier est invité à participer. Le livre de l’Apocalypse nous rappelle que toutes les nations, toutes les églises et tous les peuples s’uniront et s’agenouilleront aux pieds de Rome :

« Et je vis une de ses têtes comme si elle était blessée à mort ; mais cette blessure mortelle fut guérie, et toute la terre, en admiration, suivit la bête. » Apocalypse 13 : 3

Le monde est déjà en train de le faire. Toutes les nouvelles, les tendances et les événements mondiaux actuels indiquent que nous nous dirigeons dans cette direction. L’invitation, pour l’instant, est volontaire. Bientôt, très bientôt, elle nous sera imposée pendant la crise de la marque de la bête. C’est le scénario qui se déroule, et dans ce contexte, un message mondial de Dieu retentira à haute voix, disant :

« Et un troisième ange les suivit, en disant d’une voix forte: Si quelqu’un adore la bête et son image, et s’il en prend la marque au front, ou à la main. Celui-là aussi boira du vin de la colère de Dieu, du vin pur versé dans la coupe de sa colère, et il sera tourmenté de feu et de soufre devant les saints Anges, et devant l’Agneau. » Apocalypse 14 : 9, 10

C’est notre travail en ce moment même. Tragiquement, certains des nôtres sont devenus confus avec tous les beaux discours du mouvement œcuménique, et par conséquent, ils ne ressentent pas l’urgence de lancer un avertissement contre la puissance de la bête. Mais je veux vous assurer que la reconnaissance universelle de Rome comme arbitre principal des politiques économiques, politiques et religieuses est l’un des grands signes que nous vivons maintenant dans la période finale de l’histoire de la terre et que Jésus est sur le point de venir.

[1] laudatosiactionplatform.org
[2] fordham.edu
[3] catholicnewsagency.com
[4] ncronline.org

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Bienvenue.

Recevez un soutien pour améliorer votre connaissance du Père et de son Fils qui est la vie éternelle (Jean 17 : 3). Vous pouvez vous désabonner en un clic, et nous ne partagerons jamais votre adresse électronique.

Newsletters

Rejoindre la préparation !