En 2020, le magazine Time a prédit une année « apocalyptique » pour 2022

En octobre 2020, le magazine Time a publié un article intéressant intitulé : « Nous sommes en 2023. Voici comment nous avons réparé l’économie mondiale ». Dans cet article, ils disaient que l’année 2022 serait « apocalyptique », exactement comme de nombreux dirigeants proclament maintenant que cette année l’est, et que la « solution » pour l’économie mondiale viendrait en 2023 :

« Nous sommes en 2023. Voici comment nous avons redressé l’économie mondiale – Nous sommes en 2023. La pandémie de COVID-19 a pris fin et l’économie mondiale est sur la voie de la reprise. Comment en sommes-nous arrivés là ? Comment notre économie et notre société ont-elles évolué pour surmonter la plus grande crise de notre époque ? … Au cours de l’été 2022, l’autre grande crise de notre époque a pris une tournure apocalyptique. Le dérèglement climatique a finalement atterri dans le monde développé, mettant à l’épreuve la résilience des systèmes sociaux. Dans le Midwest américain, une grave sécheresse a anéanti les cultures qui fournissaient un sixième de la production mondiale de céréales. Les gens ont pris conscience de la nécessité pour les gouvernements d’élaborer une réponse coordonnée au changement climatique et d’orienter les mesures de relance budgétaire mondiales vers une économie verte… La transition vers une économie verte a nécessité une innovation à grande échelle… Nous sommes donc ici en 2023, les mêmes personnes mais dans une société différente. La crise COVID-19 nous a convaincus que nous ne pouvions pas revenir au statu quo … Au lieu de donner la priorité aux actionnaires, les entreprises valorisent toutes les parties prenantes, et la financialisation a fait place à des investissements dans les travailleurs, la technologie et la durabilité … La pandémie de COVID-19 nous a tant coûté, en vies perdues et en moyens de subsistance brisés. Mais elle nous a également offert l’occasion de remodeler notre économie mondiale, et nous avons surmonté notre douleur et notre traumatisme pour nous unir et saisir l’occasion. Pour assurer un meilleur avenir à tous, c’était la seule chose à faire. » [1]

Une année 2022 « apocalyptique » ? Des pénuries alimentaires ? Est-ce qu’ils ont prévu ces choses ? Une nouvelle économie ? L’unité ? D’où viennent ces choses que nous entendons sans cesse ?

Les dirigeants du monde entier sonnent l’alerte d’une année « apocalyptique » en 2022. Nous avons déjà constaté des problèmes massifs d’approvisionnement en nourriture en raison de la guerre entre l’Ukraine et la Russie, l’ONU ayant déclaré l’autre semaine que la « crise alimentaire mondiale pourrait se transformer en catastrophe » [2] . Nous avons également vu des dizaines d’énormes magasins d’alimentation détruits par des incendies en Amérique [3], sans parler d’une sécheresse déjà en cours avec des récoltes déficientes dans certaines parties de l’Amérique, et une sécheresse en cours en Europe qui est saluée comme « apocalyptique ». Cette partie de la « prédiction » semble donc se réaliser. Mais qu’en est-il de la « solution » ? Eh bien, si vous jetez un coup d’œil aux détails de l’article du Time, vous pourriez être excusé de penser que le pape l’a écrit. Et quelle est la « solution » selon le Pape ? Regardez ce qu’il a dit l’autre jour :

« Le pape François appelle à une économie chrétienne basée sur la communauté – Le pape François a appelé mercredi à la création d’un « nouveau type » d’économie basé sur les valeurs chrétiennes et la communauté, et non sur le communisme ou les Lumières. S’adressant aux membres du Fonds mondial de solidarité au Vatican le 25 mai, le pape a appelé à la création d’une économie au service du peuple. Cherchez aussi un nouveau type d’économie », a-t-il déclaré. L’économie doit être convertie, elle doit être convertie maintenant. Nous devons passer de l’économie libérale à l’économie partagée par les gens, à l’économie communautaire ? Nous avons besoin … d’une économie chrétienne, disons. » [4]

Selon l’article du Time, quelle est la solution ? Une nouvelle économie que nous verrions en 2023. Cette « nouvelle économie » vient sans aucun doute du Vatican, puisqu’il nous est dit dans Apocalypse 13 que « le monde entier est dans l’admiration après la bête » [la bête papale] et que personne ne pourra « acheter ou vendre » à moins d’avoir la marque, le nom ou le numéro de la bête papale. Il est donc clair que cette « solution » sera une nouvelle économie basée sur les règles du Vatican. C’est pourquoi le pape parle tant de changer l’économie. Il s’agit de mettre en place les systèmes nécessaires à l’application de la marque de la Rome papale et d’empêcher chacun d’entre nous d’« acheter et de vendre » à moins de se plier aux dictats du pape et des églises déchues qui contrôlent l’État, représenté par la femme prostituée chevauchant la bête dans Apocalypse 17.

La question est la suivante : comment pouvons-nous être sûrs de NE PAS recevoir la marque, le nom ou le nombre de la bête ? Apocalypse 14:12 donne la réponse à cette question. Il est dit … « Voici la persévérance des saints ; voici ceux qui gardent les commandements de Dieu et la foi de Jésus. » La RÉPONSE à la tromperie de la marque de la bête est les commandements de Dieu et la foi de Jésus-Christ. Qu’est-ce que le Vatican aimerait voir appliquer dans le monde entier qui va à l’encontre des commandements de Dieu ? Son faux sabbat du dimanche et son faux dieu trinitaire. Et qu’est-ce qui va à l’encontre de la « foi de Jésus » dont la plupart des églises sont déjà coupables ? La fornication avec l’État ! Faire confiance aux pouvoirs de l’Etat plutôt que de s’en remettre à Dieu. Par conséquent, nous DEVONS chercher à vivre selon les commandements de Dieu et la foi de Jésus-Christ. Nous devons respecter le vrai Sabbat du 7ème jour de Jéhovah et adorer le seul vrai Dieu et son Fils. Nous ne devons également JAMAIS nous unir aux pouvoirs civils ou au monde, car nous sommes appelés à être un peuple séparé, mis à part pour Dieu.

« 14 Ne vous mettez pas sous un même joug avec les infidèles; car qu’y a-t-il de commun entre la justice et l’iniquité? et quelle union y a-t-il entre la lumière et les ténèbres? 15 Quel accord entre Christ et Bélial? ou quelle part a le fidèle avec l’infidèle? 16 Et quel rapport entre le temple de Dieu et les idoles? Car vous êtes le temple du Dieu vivant, comme Dieu l’a dit: J’habiterai au milieu d’eux et j’y marcherai; je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. 17 C’est pourquoi, sortez du milieu d’eux, et vous séparez, dit le Seigneur, et ne touchez point à ce qui est impur, et je vous recevrai; 18 Et je serai votre Père, et vous serez mes fils et mes filles, dit le Seigneur tout-puissant. » (2 Corinthiens 6 : 14-18)

 

[1] https://time.com/5900739/fix-economy-by-2023/
[2] https://www.efe.com/efe/english/destacada/un-warns-global-food-crisis-could-turn-into-catastrophe/50000261-4827437
[3] https://flatlandkc.org/news-issues/western-kansas-wheat-crops-are-failing-just-when-the-world-needs-them-most/
[4] https://www.catholicnewsagency.com/news/251361/pope-francis-calls-for-a-christian-economy-based-on-community

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Bienvenue.

Recevez un soutien pour améliorer votre connaissance du Père et de son Fils qui est la vie éternelle (Jean 17 : 3). Vous pouvez vous désabonner en un clic, et nous ne partagerons jamais votre adresse électronique.

Newsletters

Rejoindre la préparation !