L’hérésie œcuménique du pape François : « Le Seigneur est bon et sauvera tout le monde »

Romes-Ecumenical-Family
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Il existe une idée œcuménique populaire qui prétend que tout le monde sera sauvé, quelles que soient ses croyances ou ses actions. De nombreux dirigeants chrétiens d’aujourd’hui ont adopté cette notion populaire du pape. Elle prétend que nous faisons tous partie d’une grande et heureuse famille œcuménique. Nous sommes tous des enfants de Dieu, et chaque foi est une manière différente d’approcher le même Dieu. Cette théorie selon laquelle personne ne sera perdu trouve son origine dans le jardin d’Eden, lorsque Satan défie l’avertissement de Dieu et assure à Eve : « Tu ne mourras pas » (Genèse 3:4). Ici, Satan soutient que la foi et l’obéissance à la parole de Dieu n’ont aucun sens puisque, selon lui, personne ne sera perdu, tout le monde sera sauvé et l’enfer sera vide.

Le 15 septembre 2021, le pape François a tenu une conférence de presse en vol, au retour de son voyage en Slovaquie. Au cours de l’interview, le pape a déclaré ce qui suit :

« Respectez tout le monde. Le Seigneur est bon et sauvera tout le monde – ne dites pas cela à haute voix [rires] – mais le Seigneur veut sauver tout le monde. S’il vous plaît, ne faites pas en sorte que l’Église renie sa vérité. Beaucoup, beaucoup de personnes d’orientation homosexuelle s’approchent du sacrement de pénitence, elles s’approchent pour demander conseil aux prêtres, l’Église les aide à avancer dans leur vie. »(1)

Même si le pape François discutait de l’homosexualité dans ce cas, le concept selon lequel tout le monde sera sauvé est au cœur de son encyclique Fratelli Tutti.

Fratelli Tutti, paragraphe #277. « L’Église estime les manières dont Dieu agit dans les autres religions, et ne rejette rien de ce qui est vrai et saint dans ces religions. Elle a une haute estime pour leur manière de vivre et de se conduire, leurs préceptes et leurs doctrines qui… reflètent souvent un rayon de cette vérité qui illumine tous les hommes. »(2)

Fratelli Tutti, paragraphe #281. « Un voyage de paix est possible entre les religions. Son point de départ doit être la façon dont Dieu voit les choses. Dieu ne voit pas avec ses yeux, Dieu voit avec son cœur. Et l’amour de Dieu est le même pour tous, quelle que soit la religion. Même s’ils sont athées, son amour est le même. Lorsque le dernier jour arrivera, et qu’il y aura suffisamment de lumière pour voir les choses telles qu’elles sont vraiment, nous allons être très surpris. »(3)

La théologie catholique et protestante a adopté cette idée d’universalisme, la notion que Dieu ne voit pas avec ses yeux, mais avec son cœur. En d’autres termes, Dieu ne voit pas les mauvaises actions des gens ; il les ignore. Il rejette les fausses doctrines et ignore le péché. Krishna, Bouddha, Mahomet, Jésus, la Terre Mère et tous les autres dieux doivent être embrassés parce qu’ils seront tous ensemble au paradis de toute façon.

Si c’est vrai, alors Jésus est mort en vain. Son sacrifice n’était pas nécessaire. Non seulement Jésus est venu sur cette terre en vain, mais tout ce qu’il a dit dans la Bible était vain. Et pour que le Christ parle de l’enfer, eh bien, selon le mouvement œcuménique, il devait être malhonnête ou délirant, car personne ne va en enfer.

La repentance est également dénuée de sens. Vous pouvez faire tout ce que vous voulez et vivre votre vie comme vous l’entendez, car personne n’en subira les conséquences. D’ailleurs, nous n’avons pas non plus besoin d’évangéliser qui que ce soit. Nous n’avons pas besoin de partager les messages des trois anges, l’évangile éternel ou le message d’avertissement final parce que, selon le mouvement œcuménique moderne, Dieu a été redéfini et il ne se soucie d’aucune de ces choses. Même Hitler, Staline et Mao seront au paradis, même s’ils ne se sont jamais repentis de quoi que ce soit.

Bien que les idées du pape François soient populaires, elles représentent des erreurs théologiques majeures. Ce sont des hypothèses dangereuses. Elles négligent le mal et se moquent de Dieu et du sacrifice de son Fils. Elles prêchent l’évangile de l’Antéchrist plutôt que l’évangile du Christ. En réalité, il s’agit de l’accomplissement d’une prophétie biblique qui décrit le monde entier, y compris toutes ses religions et ses idées, comme étant réuni en une seule grande solidarité universelle :

« Et je vis l’une de ses têtes comme blessée à mort; mais cette plaie mortelle fut guérie, et toute la terre étant dans l’admiration, suivit la bête. » (Apo. 3 : 13)

 

« Ils ont un même dessein, et donneront leur puissance et leur autorité à la bête. » (Apo. 17 : 13)

 

« Car toutes les nations ont bu du vin de la fureur de sa fornication, et les rois de la terre se sont prostitués avec elle; et les marchands de la terre se sont enrichis de l’abondance de son luxe. » (Apo. 18 : 3)

Le monde entier sera uni, y compris les catholiques, les protestants, les païens, les spiritistes et les agnostiques. La prophétie biblique nous dit également que cette puissance mondiale de la fin des temps dominera le commerce mondial, la politique internationale et la puissance militaire et amènera l’humanité au bord de l’autodestruction totale pendant la mise en œuvre de la marque de la bête.

« Babylone fera boire à toutes les nations le vin de la fureur de son impudicité. Toutes les nations seront concernées. […] Il existera un lien universel, une grande harmonie, une confédération des forces sataniques. » (Événements des Derniers Jours, p.106)

 

« Le monde protestant professé formera une confédération avec l’homme du péché, et l’église et le monde seront en harmonie corrompue. » (Bible Commentary, vol. 7, p. 975).

Si nous avons vraiment accepté l’évangile du Christ, nous ne tolérerons pas l’erreur mortelle de l’universalisme. Si nous croyions vraiment aux Saintes Écritures et aux Messages des Trois Anges, nous nous opposerions à la solidarité corporative apostate de l’Antéchrist, qui prêche que le monde entier sera sauvé. Notre association avec les mondialistes marxistes et le mouvement œcuménique prendrait fin rapidement si nous faisions réellement ce que Dieu veut que nous accomplissions. Car, alors que Satan unifie ses forces en une seule fraternité universelle, le peuple loyal de Dieu lancera l’invitation finale de la miséricorde au monde, comme décrit dans Apocalypse 14:6-12 et Apocalypse 18:1-4.

« Le dix-huitième chapitre de l’Apocalypse se rapporte au temps où, par suite de la réjection du triple avertissement du quatorzième chapitre (6-12), l’Eglise sera dans la condition prédite par le second ange, et où le peuple de Dieu resté dans Babylone sera exhorté à en sortir. Ce message est le dernier qui sera jamais donné au monde, et il accomplira sa mission. » (La Tragédie des Siècles, p.421)

 

(1) https://www.catholicnewsagency.com/news/248994/full-text-pope-francis-in-flight-press-conference-from-slovakia

(2) http://www.vatican.va/content/francesco/en/encyclicals/documents/papa-francesco_20201003_enciclica-fratelli-tutti.html

(3) Idem.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Bienvenue.

Recevez un soutien pour améliorer votre connaissance du Père et de son Fils qui est la vie éternelle (Jean 17 : 3). Vous pouvez vous désabonner en un clic, et nous ne partagerons jamais votre adresse électronique.

Newsletters

Rejoindre la préparation !