Les École du Sabbat Adventistes sous le couvert des Jésuites

Jesuit-Adventist-Sabbath-School
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

L’auteur de la leçon de l’École du sabbat de ce trimestre est le Dr Felix Cortez-Valles. [Il est professeur associé de littérature du Nouveau Testament au Séminaire théologique adventiste du septième jour de l’Université Andrews, à Berrien Springs, Michigan. [1] À la première page de la Leçon de l’École du sabbat actuelle, Felix Cortez est identifié comme le « contributeur principal » pour l’édition de janvier à mars 2022.

Le plus inquiétant est que Felix Cortez est également diplômé de l’Universidad Iberoamericana, selon l’Université Andrews. [2] L’Universidad Iberoamericana est une université jésuite située à Mexico, au Mexique. Elle a été fondée en 1943 par l’Ordre des Jésuites pour faire progresser la « spiritualité ignatienne » et le « discernement ignatien. » [3] Il s’agit d’une référence à l’identité et à la mission de saint Ignace de Loyola, fondateur, général jésuite et saint de l’ordre des jésuites. Rappelez-vous récemment ce que nous avons vu au sujet de la spiritualité ignatienne.

Selon l’Université Andrews, Felix Cortez « a obtenu une maîtrise en littérature moderne à l’Universidad Iberoamericana (México, 2001), avec un accent sur la théorie littéraire et l’herméneutique ». [4] Il a obtenu son diplôme de cette institution jésuite 5 ans après avoir été ordonné pasteur adventiste du septième jour en 1996 [5] avec une maîtrise en herméneutique ? Il s’agit de l’étude de la science et des principes de l’interprétation biblique. Felix Cortez a appris des jésuites comment étudier et interpréter la Bible et prépare maintenant les leçons de l’école du sabbat que l’église mondiale adventiste du septième jour étudie les matins de sabbat.

C’est encore pire. Selon l’université Andrews, non seulement Felix Cortez a été diplômé d’une université jésuite, mais il a également été président de la Société théologique adventiste de 2014 à 2016 tout en étant « président » de la « Section des épîtres catholiques et pastorales de la réunion internationale de la Société de littérature biblique de 2010 à 2016. » [6] Comment peut-on être à la fois à la tête d’une importante société adventiste et à la tête d’une importante société interconfessionnelle ? La Society of Biblical Literature organise des réunions régionales de chercheurs en collaboration/affiliation avec l’American Academy of Religion (AAR), l’Anglican Association of Biblical Scholars, la Catholic Biblical Association (CBA) et l’American Society of Overseas Research (ASOR). [7] [8]

Les dirigeants formés par les jésuites qui travaillent avec des organisations catholiques assument des rôles plus importants dans l’église aujourd’hui. L’incapacité de beaucoup de nos pasteurs et dirigeants à mettre en garde l’église contre les dangers de Rome nous laisse à la merci des loups ! Cette tendance vers Rome nuit à nos efforts d’évangélisation et à notre mission en neutralisant le message de la Grande Controverse. Ces nouvelles tendances sont diamétralement opposées à tout ce que nous défendions auparavant.

L’éducation catholique et jésuite a produit des leaders importants et éminents dans l’église d’aujourd’hui. Pour être plus direct, nous avons des dirigeants qui ont fréquenté des universités théologiques jésuites pour obtenir des instructions et des connaissances sur la façon d’interpréter la Bible, et qui utilisent maintenant cette formation pour enseigner à tous les membres et visiteurs qui viennent à l’église pour étudier la leçon de l’école du sabbat. Pourquoi cela se produit-il ? Ne voyons-nous pas le grand danger que nous courons en plaçant à des postes de confiance des individus qui ont été formés par ceux qui s’opposent à la vérité actuelle ? Avons-nous oublié ce que Dieu appelle la mission des Jésuites ?

Voici quelques citations de l’Esprit de Prophétie à propos des Jésuites et de leur but :

« C’est alors que se fonda l’ordre des Jésuites, le défenseur de la papauté le moins scrupuleux, le plus puissant et le plus cruel. Affranchis de toute obligation et de tout intérêt humains, morts aux droits de l’affection naturelle, sourds à la voix de leur raison et de leur conscience, les Jésuites ne connaissaient d’autre liens et d’autres règles que ceux de leur ordre, ni d’autre devoir que celui d’en accroître la puissance. […] Pour arriver à leurs fins, il n’y avait pour eux ni crime trop hideux, ni duplicité trop basse, ni stratagème trop audacieux. Ayant fait vœu de pauvreté et d’humilité perpétuelles, ils ne recherchaient la fortune et le pouvoir que pour les faire servir à la suppression du protestantisme et au rétablissement de la suprématie papale. » (La Tragédie des Siècles, p.249)

 

« Sous des déguisements divers, les Jésuites s’insinuaient dans les bureaux de l’Etat, devenaient conseillers des rois et dirigeaient la politique des nations. Ils se faisaient serviteurs pour espionner leurs maîtres. Ils fondaient des collèges pour les fils des princes et des nobles et, pour le peuple, des écoles, où ils attiraient les enfants de parents protestants, qu’ils accoutumaient à observer les rites de l’Eglise. » (La Tragédie des Siècles, p.250)

 

« L’ordre des Jésuites se répandit rapidement dans toutes les parties de l’Europe, et partout on assistait à une recrudescence du papisme. » (La Tragédie des Siècles, p.250)

L’Église ne s’en va pas à sa perte, car elle est déjà tombée depuis un moment. L’Église adventisme ne fait que jour après jour confirmer sa chute et commettre davantage d’alliance avec Babylone. Il faut maintenant sortir de Babylone ! 

Elle a délaissé la réelle Divinité biblique, le sanctuaire céleste, etc. 

Voici l’avertissement de la servante du Seigneur à ce propos : 

« Vos liens avec les sociétés secrètes ont été un piège pour vous. Dans ces sociétés, vous avez été associé à des hommes qui sont athées, infidèles, fumeurs de tabac, buveurs de vin. Vous avez lié vos intérêts aux leurs, et vous avez dû profiter de leur société. Plus vous vous associez à eux, plus vous serez uni à eux par l’esprit, et moins vous serez enclin à vous unir étroitement au Rédempteur qui s’est sacrifié et qui a fait preuve d’abnégation. » (14 MR, par. 10.2)

 

J’aimerais lire une autres citation de la servante du Seigneur : « Ceux qui se tiennent sous la bannière tachée de sang du Prince Emmanuel ne peuvent s’unir aux francs-maçons ni à aucune organisation secrète. Le sceau du Dieu vivant ne sera pas apposé sur quiconque maintient un tel lien après que la lumière de la vérité ait brillé sur son chemin. Le Christ n’est pas divisé, et les chrétiens ne peuvent pas servir Dieu et Mammon. Le Seigneur dit : « Sortez du milieu d’eux, séparez-vous, … et ne touchez pas à ce qui est impur ; et je vous recevrai, je serai pour vous un Père, et vous serez mes fils et mes filles, dit le Seigneur tout-puissant. » » (Letter 21, 1893)

Tragiquement, le chemin bien usé qui mène à Rome ne se terminera que par la misère et la défaite : « Mais la bête fut prise, et avec elle le faux prophète, qui devant elle avait fait des prodiges, par lesquels il avait séduit ceux qui avaient pris la marque de la bête, et qui avaient adoré son image; tous deux furent jetés vifs dans l’étang de feu brûlant, dans le soufre. » (Ap. 19 : 20)

 

[1]https://www.arcidiocesibaribitonto.it/clero/sac.-sergio-biancofiore
[2]Idem
[3]https://ibero.mx/identidad-y-mision
[4]https://works.bepress.com/felix_cortez/
[5]https://www.adventistlearningcommunity.com/courses/revelation-the-adventist-theological-academy
[6]https://works.bepress.com/felix_cortez/
[7]https://www.sbl-site.org/ExhibitingwithSBL.aspx
[8]https://www.sbl-site.org/aboutus/associations.aspx

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Bienvenue.

Recevez un soutien pour améliorer votre connaissance du Père et de son Fils qui est la vie éternelle (Jean 17 : 3). Vous pouvez vous désabonner en un clic, et nous ne partagerons jamais votre adresse électronique.

Newsletters

Rejoindre la préparation !