Le monde chrétien se prépare à la célébration panthéiste de la Journée de la Terre

Une nouvelle théologie de la terre a ouvert la voie à une nouvelle religion, avec de nouveaux dieux et de nouveaux actes de culte. Dans un effort coordonné, la foi, le changement climatique et la spiritualité de la terre verte ont été liés ensemble. Toutes les églises suivent les traces du pape François, qui a institué une nouvelle mystique écologique panthéiste ainsi qu’une nouvelle moralité. Il s’agit d’une campagne mondiale visant à nous faire oublier notre véritable identité et notre mission, à savoir apporter le véritable évangile à chaque personne. Le péché, le pardon, l’obéissance et le sauvetage des âmes ont tous été remplacés par un nouveau sens de la responsabilité environnementale. Le nouvel évangélisme, fondé sur l’enseignement social catholique, amène les églises à enterrer les enseignements du Christ que Dieu veut que nous partagions avec le monde.

Le dimanche de la Journée de la Terre est une célébration religieuse annuelle marquée par des «célébrations liturgiques», des « cultes » et des «prières» observés par diverses communautés religieuses. [1] Le dimanche du Jour de la Terre est un service religieux consacré à l’environnement. [2] Le dimanche matin, diverses églises organisent des « services du Jour de la Terre » pour enseigner la « durabilité du dimanche matin ». [3] Parfois, des « indigènes », les premiers adorateurs de la Terre nourricière, assistent à ces services du dimanche de la Journée de la Terre avec les chrétiens. [4] Ne vous y trompez pas : les églises exhortent les gens à « honorer la terre ». [5] Par conséquent, l’invitation est la suivante : « Préparez-vous », car le dimanche de la Journée de la Terre sera célébré en avril 2022. [6]

Où ces églises obtiennent-elles leurs informations sur le dimanche de la Journée de la Terre ? Quelle est l’origine de la pseudo-religion verte qui supplante les vérités bibliques ? Tout découle de l’encyclique Laudato Si’ du pape François sur le changement climatique. La vision du pape pour notre planète est fondée sur ce mélange démoniaque du sacré avec la doctrine hérétique du panthéisme :

« Le destin ultime de l’univers est dans la plénitude de Dieu … toutes les créatures avancent avec nous et par nous vers un point d’arrivée commun, qui est Dieu. » Laudato Si’ n°83

« L’Esprit, lien infini d’amour, est intimement présent au cœur même de l’univers, inspirant et apportant de nouveaux chemins. » Laudato Si’ n°238

« Les sacrements sont un moyen privilégié par lequel la nature est reprise par Dieu pour devenir un moyen de médiation de la vie surnaturelle. Par notre adoration de Dieu, nous sommes invités à embrasser le monde sur un plan différent. L’eau, l’huile, le feu et les couleurs sont pris dans toute leur puissance symbolique et incorporés dans notre acte de louange. » Laudato Si’ n°235

« En tant que chrétiens, nous sommes également appelés à accepter le monde comme un sacrement de communion, comme une manière de partager avec Dieu et nos voisins à l’échelle mondiale. C’est notre humble conviction que le divin et l’humain se rencontrent dans le moindre détail du vêtement sans couture de la création de Dieu, dans le dernier grain de poussière de notre planète. » Laudato Si’ n°9.

 

Si le pape François plaide pour la vénération de la terre d’une part, il plaide également pour la préservation du dimanche comme jour de repos d’autre part :

« Le dimanche, notre participation à l’Eucharistie revêt une importance particulière. Le dimanche, comme le sabbat juif, est censé être un jour qui guérit nos relations avec Dieu, avec nous-mêmes, avec les autres et avec le monde. Le dimanche est le jour de la Résurrection, le « premier jour » de la nouvelle création, dont les prémices sont l’humanité ressuscitée du Seigneur, gage de la transfiguration finale de toute la réalité créée. Il proclame aussi « le repos éternel de l’homme en Dieu ». »Laudato Si’ n°237

Les principes contenus dans le « Dimanche de la Terre » sont directement tirés de Laudato Si’. Le culte du dimanche a été mêlé aux philosophies panthéistes orientales. Le cœur de Laudato Si’ est le caractère sacré et spirituel du dimanche (culte de la terre), qui sont les principes mêmes adoptés par les églises du mouvement environnemental moderne.

Où tout cela va-t-il nous mener ? Quel est l’objectif ultime ? Tout ce qui se passe ici a un but, et il n’est pas nécessaire de faire des hypothèses folles. Le pape François propose une solution à la crise environnementale qu’il juge urgente. Le Pape suggère également que, pour résoudre nos problèmes, une autorité internationale ayant une juridiction globale sur toutes les nations devrait être établie.

« Gérer l’économie mondiale ; relancer les économies frappées par la crise ; éviter toute aggravation de la crise actuelle et les déséquilibres plus importants qui en résulteraient ; réaliser le désarmement intégral et opportun, la sécurité alimentaire et la paix ; garantir la protection de l’environnement et réguler les migrations : pour tout cela, il est urgent d’avoir une véritable autorité politique mondiale. » Laudato Si’ n°175

Le pape François affirme dans son encyclique sur le changement climatique que nous avons besoin d’un gouvernement mondial unique pour gérer l’économie, la sécurité alimentaire, l’environnement et la paix. Cela fait référence au processus d’achat et de vente. Avons-nous une idée de la direction que cela prend ? Dans Apocalypse 13:17, la prophétie décrit ce scénario exact pendant la crise de la marque de la bête, lorsque personne ne pourra acheter ou vendre sans la marque (loi du dimanche). Une autorité gouvernementale universelle sera établie pour imposer la marque de la bête au monde entier afin d’imposer l’adoration de la bête (Apocalypse 13:15). Ils y travaillent en ce moment même.

Rome répand également son vin aux rois de la terre (Apocalypse 17 : 13) en les appelant à agir rapidement afin de sauver le monde de toute souffrance supplémentaire due au changement climatique. La Grande Apostasie d’Apocalypse 17 et 18 est presque terminée. Les enfants de Babylone reviennent à la maison. Les rois de la terre, ses filles, les faux prophètes, le spiritisme, et même les marchands de la terre se joignent au grand déclin spirituel.

Où sont les fidèles prédicateurs de la justice qui annonceront la chute de Babylone à un moment aussi important que celui-ci ? Où sont ceux qui ressentent l’urgente responsabilité de signaler cette iniquité dominante ? Aujourd’hui, sous nos yeux, Babylone est en train de faire «boire à toutes les nations le vin de la fureur de son impudicité» (Apocalypse 18:4). De même que le vin enivrant brouille notre distinction entre le bien et le mal, de même les doctrines de Rome vont confondre le monde entre la vérité et l’erreur, entre le saint et le profane.

C’est pourquoi, avant le déclin final et la destruction de Babylone, le seul remède de Dieu est d’obéir à l’appel de la fin des temps à sortir :

« Puis j’entendis une autre voix du ciel, qui disait: sortez du milieu d’elle, mon peuple; de peur que, participant à ses péchés, vous n’ayez aussi part à ses plaies; car ses péchés sont montés jusqu’au ciel et Dieu s’est souvenu de ses iniquités. » Apocalypse 18 : 4, 5

Alors que nous voyons notre monde s’enfoncer dans de plus en plus d’erreurs et de faussetés, que Dieu ait pitié de nous et nous garde fidèle.

 

[1] https://united-church.ca/worship-special-days/earth-sunday
[2] https://www.presbyterianmission.org/ministries/environment/earth-day-sunday/
[3] https://worshipwords.co.uk/6408-2/
[4] https://www.pcusa.org/resource/earth-day-sunday-with-indigenous-peoples-70747/
[5] https://www.uua.org/worship/words/complete-service/earth-day-worship-service
[6] https://www.ucc.org/event/getting-ready-for-earth-sunday-resources-for-congregations/

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Bienvenue.

Recevez un soutien pour améliorer votre connaissance du Père et de son Fils qui est la vie éternelle (Jean 17 : 3). Vous pouvez vous désabonner en un clic, et nous ne partagerons jamais votre adresse électronique.

Newsletters

Rejoindre la préparation !