AdventHealth et Disney : promotion de l’alcool et de l’homosexualité

Au Walt Disney World Resort, à Lake Buena Vista, en Floride, près d’Orlando, se trouve un quartier de commerces, de restaurants et de divertissements appelé Disney Springs, anciennement connu sous le nom de Downtown Disney. La scène AdventHealth Waterside est située à Disney Springs, à côté du LEGO Center et du World of Disney, le plus grand magasin de personnages Disney au monde. Selon Disney, la scène AdventHealth Waterside est un lieu de divertissement « en plein air » pour des « événements spéciaux et des spectacles en direct » qui ont lieu « « chaque jour et chaque soir », y compris pendant les heures sacrées du sabbat de Dieu.

L’AdventHealth Waterside Stage est décrit par Disney comme suit :

« Lakeside Entertainment » – Au coucher du soleil, détendez-vous alors que l’air se remplit des sons du spectacle. Profitez d’une programmation de groupes, de concerts et même d’une soirée dansante pour enfants avec un DJ sur cette vaste scène extérieure. C’est l’endroit idéal pour obtenir votre dose quotidienne de divertissement ! » [1]

L’alcool coule à flot sur la scène AdventHealth Waterside. En fait, l’alcool est considéré comme « une partie importante de l’expérience des vacances à Walt Disney World ». [2] Non seulement AdventHealth, un système de santé adventiste du septième jour, a un partenariat avec Disney, mais il a également donné son nom à un lieu de musique, de danse et de fête alimenté par l’alcool.

Jack Daniels, Crown Royal, Bacardi, Jameson, et autres. Ces fêtards louaient les dieux de ce monde par la musique, la danse et l’alcool sous le nom d’une entité de l’Église adventiste du septième jour, AdvenHealth, tout en invoquant le « ciel ». Dans la deuxième chanson de la vidéo susmentionnée, on peut entendre un groupe chanter les paroles suivantes pendant la fête alcoolisée :

Jack Daniels, Crown Royal, Bacardi, Jameson, et autres sont de mise devant la scène. Ces fêtards louaient les dieux de ce monde par la musique, la danse et l’alcool sous le nom d’une entité de l’Église adventiste du septième jour, AdvenHealth, tout en invoquant le « ciel ». Dans la deuxième chanson de la vidéo susmentionnée, on peut entendre un groupe chanter les paroles suivantes pendant la fête alcoolisée :

Danser, des lumières clignotantes, de la musique forte, de l’alcool, invoquer le « ciel » – tout cela se faisait au pavillon de divertissement AdventHealth. Frères et sœurs, c’était un grand, un énorme bar en plein air ! Les gens faisaient la queue pour acheter de l’alcool fort et de la bière. Cela se fait tous les soirs, y compris le vendredi soir, le sabbat de Dieu.

Les dirigeants de notre église parrainent cette abomination. Nous sommes impliqués dans cette affaire. Ce sont nos partenaires alcooliques. C’est le même AdventHealth qui a sponsorisé la session 2022 de la Conférence Générale. AdventHealth était un « sponsor Platinum Plus » pour les sessions de la Conférence générale. [3] AdventHealth a un pied dans le bar en plein air de Disney avec notre nom dessus et un autre pied aux sessions de la Conférence générale, un rassemblement mondial de délégués et de dirigeants qui ont conduit les affaires de l’église et prié plusieurs fois pour le déversement de la pluie de l’arrière-saison. Cependant, il n’y a pas eu de Pluie de l’Arrière-Saison, et le seul liquide qui a été mis à disposition était l’alcool qui coulait des bouteilles de whisky lors de ces soirées alcoolisées sponsorisées par l’église à Disney.

Que s’est-il passé à Babylone lorsque les gens ont commencé à boire du vin dans les vases sacrés du Seigneur tout en adorant les idoles de pierre et de bois ? Ils ont été pesés dans la balance cette même nuit et ont été trouvés mauvais. Les adventistes avaient l’habitude de prêcher vigoureusement l’abstinence. Nous avions l’habitude de prêcher la tempérance et de nous opposer aux boissons enivrantes. Nous avions l’habitude de réprimander ces grands maux et d’appeler les ivrognes à la repentance. Aujourd’hui, nous profitons, avec nos partenaires commerciaux, de ce poison mortel. Ne pensez jamais qu’un Dieu bon et compatissant qui est miséricordieux ne punira pas ce péché, car son amour a une limite :

« C’est en ces termes que l’Ecriture parle des fabricants de boissons alcoolisées et de ceux qui en assurent la vente. Leur travail est un vol, car en échange de l’argent qu’ils reçoivent, ils ne donnent aucun équivalent véritable. Chaque pièce d’argent qui tombe dans leur bourse accroît le malheur de celui qui l’a dépensée. Chaque année, des millions et des millions de litres de boissons alcoolisées sont consommés. Des millions et des millions de francs sont dépensés pour procurer la misère, la pauvreté, la maladie, la déchéance, la débauche, le crime et la mort. Par amour de l’argent, le débitant de boissons vend à ses victimes un breuvage qui corrompt et détruit le corps et l’âme. Il attire pauvreté et misère sur la famille du buveur. » (E. G. White, Tempérance, p.22)

« Quel compte terrible les vendeurs d’alcool auront à rendre au grand jour de Dieu ! Dans les livres du ciel, on garde trace de chaque verre tentant tendu par l’homme à son semblable, pour forger les chaînes d’un appétit qui le rend fou » (Signes des temps, 4 juillet 1900).

La triste réalité est qu’ils sont en partenariat avec ceux qui promeuvent le spiritisme (la magie), l’idéologie transgenre radicale, et qui « vendent également des boissons enivrantes. » Nous avons des dirigeants qui sont au lit avec la société Disney, qui aime l’alcool, alors qu’ils dirigent nos institutions. Quel est l’intérêt de guérir les corps des gens si leurs âmes sont perdues ? Qu’est-il advenu de notre responsabilité de proclamer la vérité de Dieu ? C’est tout simplement diabolique ce qui se passe à Disney et à l’AdventHealth Waterside Stage.

Un jour, ils devront rendre compte de cette méchanceté, tout comme ceux qui n’ont rien fait pour l’empêcher. Il n’y a aucune promesse de salut ou de pluie fine pour ceux qui ne se repentent pas de cela, car, en tant que partenaires des « vendeurs de liqueurs enivrantes », nous sommes sous le même jugement. Si nous ne voyons pas notre folie et ne cherchons pas le Seigneur par la confession, Dieu n’entendra même pas nos prières.

« Quand vous étendez vos mains, je détourne de vous mes yeux ; quand vous faites de nombreuses prières, je n’entends pas : vos mains sont pleines de sang… Ceux qui vendent des boissons alcoolisées à leurs semblables sont visés par ce reproche » (Review and Herald, 8 mai 1894).

« 1 Maintenant c’est à vous, sacrificateurs, que s’adresse ce commandement. 2 Si vous n’écoutez pas, et si vous ne prenez pas à coeur de donner gloire à mon nom, a dit l’Éternel des armées, j’enverrai sur vous la malédiction, et je maudirai vos bénédictions. Oui, je les maudirai, parce que vous ne le prenez point à coeur. » (Malachie 2 : 1, 2)

 

[1] https://disneyworld.disney.go.com/entertainment/disney-springs/adventhealth-waterside-stage/
[2] https://attractionsmagazine.com/does-disney-world-sell-beer-wine-and-mixed-drinks/
[3] https://exhibits.gcsession.org/home/exhibitors/

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Bienvenue.

Recevez un soutien pour améliorer votre connaissance du Père et de son Fils qui est la vie éternelle (Jean 17 : 3). Vous pouvez vous désabonner en un clic, et nous ne partagerons jamais votre adresse électronique.

Newsletters

Rejoindre la préparation !